Peu de gens savent que l’Association d’encouragement aux études du village de Quynh Dôi, district de Quynh Luu, province de Nghê An (Centre), est la plus ancienne du pays.

Le village de Quynh Dôi, district de Quynh Luu, province de Nghê An, est fier de ses nombreux lauréats aux concours mandarinaux et de son association d’encouragement aux études créée il y a plusieurs centaines d’années.

Une fois au village de Quynh Dôi, les conversations tournent souvent autour des études et des concours. Selon le chercheur Hô Sy Bang, ex-directeur de l’Institut des relations internationales, de l’Institut d’études du marxisme-léninisme et de la pensée de Hô Chi Minh, Quynh Dôi dénombre beaucoup de lauréats aux concours mandarinaux. Un premier doctorant en 1449, puis quatre en 1496. Après, à chaque concours interprovincial, concours national, il y avait souvent des lauréats, avec même une famille dont le père et les deux fils tous auréolés de ce titre prestigieux. 

Quynh Doi, la plus ancienne association d’encouragement aux etudes hinh anh 1

                  Le chercheur Hô Si Bang, ex-directeur de l’Institut des relations internationales, de l’Institut des études du marxisme-léninisme et de la pensée Hô Chi Minh.

Les villageois connaissent tous les sentences parallèles suivantes : « Bac Hà Hành Thiên-Hoan Diên Quynh Dôi ou Nam Hành Thiên-Nghê Quynh Dôi » qui comparent les deux villages de Quynh Dôi (province de Nghê An) et Hành Thiên (province de Nam Dinh, au Nord), deux localités célèbres pour leur grand nombre de reçus aux concours mandarinaux.

À travers les documents, on sait que l’Association d’encouragement aux études de Quynh Dôi a vu le jour au XVII e siècle. Une information également mentionnée dans les annales du village. Selon Hô Duc Vân, un érudit de Quynh Dôi, dès le début du XVII e siècle, une cérémonie de procession a été organisée pour tous les gens du village reçus à un concours mandarinal, considérés comme des exemples pour tous.