Quelque 400 sites Web mis sur liste noire pour violations de la loi

Le ministère de l'Information et des Communications a annoncé une « liste noire » de 403 sites Web présentant des signes de violation de la loi en 2023.
Hanoï, 3 janvier (VNA) - Le ministère de l'Information et des Communications a annoncé une « liste noire » de 403 sites Web présentant des signes de violation de la loi en 2023.
Quelque 400 sites Web mis sur liste noire pour violations de la loi ảnh 1Photo d'illustration : VNA

Certains sites Web sont xoilacchamtv.com ; xoilacchamtv.org; 7mvi.com ; bongdalu4.com ; 7mss.com/7m-livescore/ ; ibet888.win; 868vip.vie; soikeongon.com/ty-so-7m-pt6 ; lienketcacuoc.com ; 1bong.net ; gamezek.com ; sun6.win; ee77.club; bongvip.com ; Macao 99.Club; jeu69.biz ; bong88.bio; viva88.net ; tradeftmbitcoin.com ; telacoinaz.com; lazadae13.com ; play.go88.net.

Conformément au décret gouvernemental 70/2021/ND-CP du 20 juillet 2021, les revendeurs de services publicitaires, les éditeurs de publicité et les annonceurs ne doivent pas coopérer avec les sites Web mis sur liste noire par le ministère de l'Information et des Communications et nommés sur le portail du ministère.

Outre les sites Web liés aux jeux et paris, la liste comprend également de nombreux sites Web qui diffusent illégalement et violent les droits d'auteur des programmes sportifs. Les utilisateurs visitent fréquemment ces sites Web au lieu d'utiliser des services de visualisation de contenu sous licence officielle.

Outre la liste noire, le ministère de l'Information et des Communications publie également une liste de sites Web au contenu vérifié (liste blanche). Selon l'Autorité de radiodiffusion et d'information électronique du ministère de l'Information et des Communications, les marques et les entreprises sont encouragées à faire de la publicité sur les sites Web de la liste blanche.

Lancée pour la première fois en mars 2023, la liste blanche comprenait 301 journaux et magazines électroniques ; 1 381 pages d'informations électroniques générales, 953 réseaux sociaux sous licence avec des informations complètes sur les agences de licence, les numéros de licence, les unités agréées, les agences de gestion ainsi que les noms de domaine de sites Web.

La publication de la liste noire et de la liste blanche est une des solutions proposées par le ministère de l'Information et des Communications pour renforcer la gestion de la publicité en ligne.

En 2022, l'Autorité de radiodiffusion et d'information électronique a signalé 171 sites Web présentant des signes de violation de la loi. - VNA
source

Voir plus