Le Rapport national sur l'environnement de 2013 a été rendu public le 18 septembre à Hanoi avec des analyses sur la qualité de l'air menées depuis 2008.

Selon le vice-ministre des Ressources naturelles et de l'Environnement Bui Cach Tuyen, ce rapport comprend six chapitres qui traitent des influences des conditions naturelles et socioéconomiques sur l'air, de la pollution de l'air, de ses conséquences, de la qualité de l'air et de la gestion de ce problème.

Ce rapport indique qu'il existe encore des difficultés dans la gestion de la qualité de l'air. En effet, il manque de règles spécifiques sur l'air. En outre, l'application des politiques et des textes juridiques relatifs à ce problème reste pour le moins perfectible, sans omettre l'attitude des entreprises dans le traitement et le contrôle des émissions de gaz polluants.

Selon des spécialistes, il est donc nécessaire que l'Assemblée nationale et le gouvernement prennent de nouvelles politiques sur la qualité de l'air et un plan national en la matière. Les organes compétents doivent resserrer le contrôle et sanctionner sévèrement les infractions à la réglementation sur la qualité de l'air. Multiplier les mesures "vertes" est également indispensable pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et améliorer l'adaptation au changement climatique. -VNA