La fabrication de composants semi-conducteurs dans une usine de la société japonaise MTEX implantée dans la zone franche de Tan Thuan, à Ho Chi Minh-Ville. Photo: sggp

Hanoï (VNA) - Ces dernières années, des vagues d’investissements japonais continuent d'affluer vers le Vietnam, ce qui se traduit par la multiplication d'entreprises nippones sur son sol. 

Jusqu’à la fin de 2018, le Japon était le premier investisseurs étrangers au Vietnam avec 9,5 milliards de dollars et environ 1.800 entreprises en activité sur le sol vietnamien dont près de 1.000 à Ho Chi Minh-Ville.

L'Organisation japonaise du commerce extérieur (JETRO) a considéré le Vietnam comme un marché prometteur en raison de sa jeune population et de la croissance régulière des échanges commerciaux.

Selon cette organisation, de nombreuses entreprises japonaises de toute taille sont venues investir au Vietnam, notamment dans la transformation de produits alimentaires, le commerce de biens de consommation et d’équipements électroniques, la construction, le transport, l’environnement.

Les entreprises japonaises ont été soutenues par le gouvernement et des organisations japonais pour intensifier leurs exportations. Concrètement, la JETRO a financé la publicité, fourni gratuitement des informations sur le marché et aidé ses entreprises à se connecter avec des partenaires vietnamiens appropriés.

Actuellement, environ 70% des entreprises japonaises en activité au Vietnam s’engagent à élargir leurs investissements et leur production. Cela a montré que le Vietnam était une destination attrayante pour les entreprises japonaises.

Le Vietnam séduit par son environnement socio-politique stable, son fort potentiel de croissance et sa main-d'œuvre bon marché, a souligné Takimoto Koji, représentant de JETRO à Ho Chi Minh-Ville.

Il a demandé au gouvernement et aux entreprises vietnamiens d’améliorer la qualité de leurs ressources humaines pour répondre au besoin d’application de la robotique dans la production ainsi que d’attacher plus d’importance au développement des énergies et infrastructures de transport.

Vo Tan Thanh, directeur de l’antenne de la Chambre de commerce et d’industrie du Vietnam à Ho Chi Minh-Ville, a déclaré que le gouvernement avait pris des mesures pour accélérer la réforme institutionnelle et améliorer son environnement d'affaires pour attirer plus d'investissements étrangers, notamment japonais.

Il a conseillé aux entreprises vietnamiennes de renforcer leurs investissements dans l’application des sciences et technologies et de moderniser leurs chaînes de production pour améliorer la qualité de leurs produits et délivrer les marchandises dans les délais fixés.

Les entreprises vietnamiennes devraient renforcer leur collaboration pour bien répondre aux besoins en premières matières des partenaires japonais. -VNA