Produits agricoles: le Vietnam et la Thaïlande coopèrent

Le Vietnam et la Thaïlande ont discuté jeudi à Hanoi des possibilités de coopération pour mettre en place des marchés durables du riz et augmenter la valeur des produits agricoles d’exportation.
Le Vietnam et la Thaïlande ont discuté jeudi à Hanoi des possibilités de coopération pour mettre en place des marchés durables du riz et augmenter la valeur des produits agricoles d’exportation.

Le ministre thaïlandais de l’Agriculture Petipong Pungbun Naayudhya a noté lors de son entretien avec son homologue vietnamien Cao Duc Phat que les deux pays sont deux plus grands exportateurs de produits agricoles en Asie du Sud-Est et parmi les premiers exportateurs au monde.

Cependant, les prix mondiaux compétitifs des produits agricoles ont fait baisser les prix des produits de base comme riz, caoutchouc, produits aquatiques, légumes, fruits et cannes à sucre, au détriment des paysans, a-t-il estimé.

Le Vietnam et la Thaïlande cultivent nombre de variétés de riz similaires et produisent une bonne moitié des exportations mondiales de riz, a encore indiqué Petipong Pungbun Naayudhya.

Il a également proposé que les deux pays élaborent une stratégie de coopération pour construire un marché durable des produits agricoles pour leurs intérêts mutuels à long terme, y compris la normalisation des grains, prix et de la qualité.

Le ministre vietnamien de l’Agriculture et du Développement rural, Cao Duc Phat, a pour sa part souligné que le Vietnam maintient 4 millions d’hectares de riz et 1 million d’hectares d’hévéa.

Le responsable a déclaré que le Vietnam va travailler plus étroitement avec la Thaïlande en vue des actions concertées concrètes pour les intérêts à long terme.

En 2012, le Vietnam est devenu le premier exportateur mondial de riz avec 8,1 millions de tonnes exportés, pour une valeur de 3 milliards 700 millions de dollars. Actuellement, le riz vietnamien est présent dans 135 pays et territoires du monde, en particulier l’Asie qui en représente 77%.

Selon le plan national sur la garantie de la sécurité alimentaire, d’ici 2020, la terre destinée à la riziculture devra être maintenue à 3,8 millions d’hectares, de manière à pouvoir atteindre une production de 41 à 43 millions de tonnes de riz par an, dont 4 millions seront réservés à l’exportation. – VNA

Voir plus