Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc et des participants à la conférence. Photo: VNA

Hanoi (VNA) -  La première conférence nationale visant à évaluer la protection et la valorisation des patrimoines culturels du Vietnam pour le développement durable a été organisée vendredi à Hanoi par le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme.

La conférence a vu la présence du représentant en chef du bureau de l’UNESCO Hanoi, Michael Croft, des responsables des localités ayant les patrimoines mondiaux ainsi que des experts et chercheurs dans le domaine culturel.

S’exprimant à cette occasion, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a souligné la signification des patrimoines culturels et naturels, avant d’affirmer : « La tâche de tous, notamment celle du secteur culturel est de faire revivre ces patrimoines pour les rendre plus vivants et attrayants, notamment de former les ressources humaines qualifiées au service de cette demande ».

« La préservation et la valorisation des patrimoines sont non seulement la responsabilité de l’Etat, mais encore l’œuvre de toute la communauté. L’Etat crée seulement le cadre juridique et les mécanismes et politiques pour que la population joue un rôle clé dans la protection, la préservation, la perpétuation et la valorisation de ces patrimoines », a-t-il souligné.

Par ailleurs, il faut intensifier l’intégration et les échanges internationaux dans la préservation e la gestion des patrimoines, mettre en œuvre sérieusement les engagements envers l’UNESCO et l’international, contribuer à la diversité de l’identité culturelle des nations dans le monde, en considérant cela comme la tâche et la responsabilité internationales, a recommandé le chef du gouvernement.

Il a demandé d’intensifier les activités de supervision, de protection et d’assurance la sûreté des patrimoines culturels et naturels mondiaux et des patrimoines culturels immatériels reconnus par l’UNESCO, de mobiliser et d’utiliser efficacement les ressources de la société pour ce travail, de favoriser mieux la participation directe de la population dans ce travail, en jouissant des fruits apportés par ces activités.

Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a également indiqué la nécessité d’harmoniser le lien entre le développement touristique ; la préservation et la valorisation des patrimoines historiques et culturels ; la protection de l’environnement ; et l’application des technologies dans la préservation et la gestion des patrimoines, en accélérant la numérisation de la base de données sur les patrimoines.

Selon le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, le pays compte actuellement environ plus de 40.000 vestiges recensés selon la loi sur le patrimoine culturel dont près de 10.000 étant classés au niveau provincial, 3.463 au niveau national. Le Premier ministre a classé 95 vestiges nationaux spéciaux. L’UNESCO a introduit 8 patrimoines du Vietnam dans la liste des patrimoines culturels et naturels mondiaux. -VNA