Un avion de Vietjet Air. Photo : Vietnam+

 

L’Autorité de l’aviation civile du Vietnam a autorisé, sous certaines conditions, les pilotes de la compagnie aérienne Vietjet Air à augmenter leurs heures de vols, mais ces dernières ne devront pas dépasser les 200 heures.

L’Autorité de l’aviation civile du Vietnam a annoncé que les pilotes de la compagnie Vietjet Air bénéficieraient d’une prolongation de la période utilisée pour calculer la limite des heures de vol. Cette période sera désormais de 56 jours, au lieu de 28 jours, pour une limite de 200 heures de vol.

Lors de ses contrôles des activités de Vietjet, l’Autorité de l’aviation civile du Vietnam avait découvert que certains des pilotes de ce transporteur avaient un temps de service dépassant le niveau autorisé selon la Partie 15 des Réglementations du Vietnam sur l’aviation (les heures de vols dépassaient le quota de 100 heures en 28 jours consécutifs).

L’Autorité de l’aviation civile du Vietnam avait demandé à Vietjet d’identifier les causes et de donner des explications sur ce phénomène.

Le 15 juin, la compagnie Vietjet a donné ses explications pour ces infractions qui étaient dues à un changement de logiciels de gestion du temps de service et du temps de repos des membres d’équipage. Selon Vietjet, le nouveau logiciel (AIMS) permettrait de s’adapter aux demandes de la Partie 15 des Réglementations du Vietnam sur l’aviation, par rapport à l’ancien Geneva. Cependant, les données concernant le temps de service des pilotes n’avaient pas été mises à jour sur le nouveau logiciel.

Parallèlement à la prise de mesures pour remédier à cette lacune, et dans le but d’assurer au mieux les plans de vols et de limiter au minimum les influences sur ses clients, Vietjet avait demandé à l’Autorité de l’aviation civile du Vietnam de l’autoriser à prolonger la période utilisée pour calculer la limite des heures de vols en assurant que cette dernière ne dépasserait pas les 200 heures.

Sur la base de cette proposition de Vietjet, des réglementations internationales et des textes juridiques vietnamiens, l’Autorité de l’aviation civile du Vietnam a publié un document numéroté 2019-06-15/VJC-15.027, qui autorise Vietjet à porter provisoirement la période utilisée pour calculer la limite des heures de vols à 56 jours, à condition que le temps de vol ne dépasse pas les 200 heures.

L’autorisation ne concerne que les pilotes dont le temps de vol n’a pas dépassé les 110 heures en 28 jours précédents et qui n’ont pas été empêché de voler pour des raisons de santé pendant les 12 derniers mois consécutifs, n’ont pas commis d’infractions passibles d’interdiction de vols ou d’autres graves sanctions pendant 12 mois consécutifs.

Cette concession de l’Autorité de l’aviation civile du Vietnam est une réalité qui peut survenir à d’autres compagnies aériennes vietnamiennes et qui est conforme à la pratique internationale. Elle respecte les textes juridiques du Vietnam en matière de sécurité de l’aviation, selon un dirigeant de l’Autorité de l’aviation civile du Vietnam.

Actuellement, l’Autorité de l’aviation civile du Vietnam continue de travailler avec Vietjet sur les cas où les heures de vol dépassent le quota autorisé. Elle compte appliquer des mesures nécessaires afin d’éviter une reproduction.

Par ailleurs, dans le but de garantir la sécurité, l’Autorité de l’aviation civile du Vietnam a déployé des superviseurs pour surveiller strictement et continuellement les vols de Vietjet. Elle envisage de mettre fin à la validité du document 2019-06-15/VJC-15.027 ce mois-ci.

Souhaitant devenir une grande compagnie aérienne, Vietjet a continuellement ouvert de nombreuses nouvelles lignes aériennes, acheté de nouveaux appareils, investi dans les technologies modernes, tout en proposant de produits et de services complémentaires pour répondre à toutes les demandes variées de ses clients.

Vietjet est la première compagnie aérienne vietnamienne à opérer en tant que nouvelle compagnie offrant des tarifs de billets flexibles et économiques ainsi que des services diversifiés pour répondre aux demandes de ses clients. Elle fournit non seulement des services de transport, mais utilise également les dernières technologies de commerce électronique pour proposer divers produits et services aux consommateurs.

Vietjet est membre à part entière de l’Association du transport aérien international (IATA) et détient le certificat d’audit de la sécurité opérationnelle (IOSA) de l’IATA. Vietjet a été nommée «Meilleure compagnie aérienne charter 2018 - 2019» et s'est vu attribuer le plus haut classement en matière de sécurité avec 7 étoiles en 2018 par le site web d'évaluation de la sécurité et des produits, AirlineRatings.com. Cette compagnie aérienne a également été classée par le magazine Airfinance Journal parmi les 50 meilleures compagnies aériennes du monde en termes de financement et d’opérations en 2018.

Pour l’heure, Vietjet exploite environ 400 vols quotidiens, transportant plus de 80 millions de passagers, avec 116 liaisons desservant le Vietnam et des destinations internationales telles que le Japon, Hong Kong (Chine), Singapour, la République de Corée, Taïwan (Chine), la Chine, la Thaïlande, le Myanmar, la Malaisie et Cambodge./.Vietnam+