Lors de la session plénière du GMS Business Summit (Photo: VNA)

Hanoi, 30 mars (VNA) - Le gouvernement vietnamien s'engage à mettre en œuvre les initiatives de la sous-région du Grand Mékong et les traduit en réalité, a déclaré le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc lors de la session plénière du Sommet d’affaires du GMS (Business Summit) à Hanoi, le 30 mars.

Le Premier ministre a affirmé que le Vietnam se concentre sur la création d'un environnement propice au développement, l'amélioration des bases institutionnelles et juridiques, le renforcement des capacités de gestion afin d'assurer l'égalité pour tous les secteurs économiques. « L’Etat prête l’attention au développement des ressources humaines et des infrastructures, et investi seulement dans des domaines importants dans lesquels les entreprises privées sont difficiles à investir », a souligné Nguyen Xuan Phuc.

"Le Vietnam continuera à améliorer l'environnement des affaires pour créer un environnement commercial favorable et compétitif", a-t-il déclaré, ajoutant que le pays a œuvré pour la protection de la propriété intellectuelle, des idées innovantes et des inventions de start-up.

Le pays continuera à stimuler les réformes de la politique fiscale et le taux d'imposition des sociétés sera réduit de 15 à 17 pour cent et mettra en place de nombreuses réglementations préférentielles pour les investissements dans les technologies de pointe, les industries auxiliaires et l'agriculture biologique appliquant de hautes technologies, a-t-il promis.

En tant que l'un des trois piliers du GMS, le gouvernement du Vietnam accorde actuellement la priorité à l'investissement et à l'attraction des investissements dans les voies de transport vitales, a-t-il déclaré.

Le pays encourage activement les investissements dans les infrastructures de transport dans les corridors économiques Est-Ouest, Nord-Sud et Sud, a-t-il ajouté.

Le gouvernement vietnamien s'engage également à mettre en œuvre des initiatives pour soutenir le commerce frontalier, l'investissement, le tourisme, l'agriculture et l'économie, ainsi que d'autres formes de coopération économique transnationale.

Le chef du gouvernement a dit que le Vietnam continuera à promouvoir l'intégration internationale active dans le GMS et le CLV. De 2018 à 2019, le pays se concentrera sur la signature et la ratification de deux accords de libre-échange de nouvelle génération, à savoir l’accord global et progressiste pour le partenariat transpacifique et l’accord de libre-échange Union européenne-Vietnam.

Dans son discours, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a salué près de 2.600 investisseurs et entrepreneurs de la région et du monde au Vietnam pour assister au 6ème Sommet du GMS et au 10ème Sommet Cambodge-Laos-Vietnam (CLV), en disant qu'ils sont le principal moteur de la croissance économique du GMS.
Les pays membres du GMS doivent se concentrer sur la réforme institutionnelle, le développement des infrastructures, des ressources humaines et des marchés domestiques, la promotion du commerce transnational, la participation aux chaînes de valeur régionale et mondiale via les cadres de coopération économique et de libre-échange, a-t-il dit.


La session plénière a également entendu les discours du Premier ministre thaïlandais Prayut Cha-o-cha, du Premier ministre cambodgien Hun Sen, du Premier ministre laotien Thongloun Sisoulith, du vice-président du Myanmar U HenryVan Thio, le conseiller d'Etat de la République populaire de Chine Wang Yi, du président de la Banque asiatique de développement Takehiko Nakao, du Secrétaire général de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) Lim Jock Hoi, et Joaquim Levy, Directeur général de la Banque mondiale et Directeur financier du Groupe de la Banque mondiale.

L'événement a vu la participation de représentants de près de 100 organisations internationales et partenaires au développement, ainsi que de plus de 2.000 employés locaux et ceux en dehors de la région GMS. -VNA