Hanoi, 22 mai (VNA) - Plus de 6.000 ménages vivant dans des zones sujettes aux effondrements de terrain dans la province de Dong Thap, dans le delta du Mékong, doivent être relogés, a déclaré le vice directeur du service provincial de l'Agriculture et du Développement rural, Vo Thanh Ngoan.

Un glissement de terrain le long de la rivière Tien.  Photo: VNA

 
Selon le responsable, il existe 85 sites d'érosion active le long des rivières Tien et Hau.

L'année dernière, 49 effondrements de terrain ont détruit 28,5 km de terres dans la province et provoqué des pertes économiques dépassant 40 milliards de dongs. Au cours des quatre premiers mois de 2019, une personne a été tuée à la suite d’un  effondrement  de terrain le long du fleuve Tien, dans la ville de Hong Ngu.

À ce jour, la province a aidé 343 ménages vivant dans des sites d’érosion à s’installer dans des zones plus sûres.

M. Ngoan a déclaré que le Comité populaire de la province avait demandé aux autorités locales d’avertir les habitants des zones exposées et de prendre des mesures pour garantir leur sécurité. Ils ont également été invités à aider les ménages vivant dans des zones à risque à être relogés. - CPV/VNA