Le premier Festival international du film du Vietnam s'est ouvert officiellement dimanche soir à My Dinh, Hanoi, attirant plus de 1.000 vedettes du cinéma, producteurs de films vietnamiens et étrangers.

Figuraient parmi eux le réalisateur de l'oeuvre réputée "Un Américain bien tranquille" Phillip Noyce, président du jury; le directeur du Festival international du film de Venise, Marco Mueller; les cameramen français François Cantonné, Mathieu Poirot-Delpech, les Artistes du peuple du Vietnam, Bui Dinh Hac, Dang Nhat Minh,...

Le vice-présidente de la République Nguyen Thi Doan a envoyé un message de félicitations au premier Festival international du film du Vietnam.

Avec le message "Faire ensemble des rêves la réalité" qu'il veut émettre, ce Festival international regroupe 67 films de 23 pays et territoires relevant des catérogies long-métrage, animation, documentaires,...

Les oeuvres en compétition concurrent pour huit Prix principaux. Trois pour les catégories "long-métrage", "court-métrage" et "documentaire", trois récompensant le meilleur "réalisateur", "acteur" et "artiste", les deux autres remis respectivement par le Réseau pour la promotion du cinéma asiatique et la presse.

Les films vietnamiens "Long thanh cam gia ca" (La chanson d'une personne qui joue d'un instrument à cordes à Thang Long) de Dao Ba Son et "Trung uy" (Lieutenant) de Ha Son sont en lice dans la catégorie fiction.

A cette occasion, les spectateurs ont aussi l'occasion de voir ou revoir 15 oeuvres vietnamiennes contemporaines dont "La lune au fonds du puits", "La forêt noire", "Hanoi Hanoi", "Le petit coeur", "Le gardien de buffle", "Vivre dans l'angoisse", "Mythe immortel", "L'histoire de Pao", "Ne le brûle pas!", "A la dérive", "La tenue en soie de Ha Dông", "Le rebelle", "Il fut un temps"...

"Arthur et la guerre entre les deux mondes", un dessin animé 3D du réalisateur français Luc Besson, a été choisi pour être présenté aux cinéphiles à l'ouverture.

Le même jour, un séminaire sur les technologies de film 3D a été organisé par Panasonic Systems Asia Pacific. De plus, outre une exposition sur la vie et l'oeuvre du feu réalisateur vietnamien Hông Sên, une autre intitulée "Le cinéma du Vietnam d'aujourd'hui" et celle des photos des festivals internationaux de films auxquels le directeur du Festival international du film de Pusan, Kim Dong Ho, a participé. - AVI