Nam Dinh, 18  avril (VNA) -  La Fête de Phu Dây 2018 a été inaugurée, mardi 18 avril, dans la commune de Kim Thai, district de Vu Ban, province de Nam Dinh (à 90 km au Sud-Est de Hanoi), attirant la participation d’un bon nombre de visiteurs.

Fête de Phu Dây. Photo : VNA

La fête de Phu Dây est une activité culturelle populaire, contribuant à préserver et valoriser la valeur de croyance dans le culte de la Déesse Mère, a souligné le président du Comité populaire du district de Vu Ban, Luong Quôc Tuân lors de la cérémonie d'ouverture.

Un complexe d'architecture religieuse de Phu Day comprend deux palais et un temple étroitement liés à la déesse Liêu Hanh, vénérée comme Déesse Mère et l'un des quatre Immortels des légendes vietnamiennes.

Le complexe de Phu Day a été reconnu vestige culturel et historique national en 1975. Parmi les fêtes qui célèbrent la déesse Lieu Hanh dans le pays, celle de Phu Day est la plus grande.

En particulier, ce site est le berceau de "Hau bong" (aussi renommé "Hau dong"), un vieux rituel spirituel de l'ethnie Kinh, et du chant "Chau van", indispensable dans le culte de la Déesse Mère.

Durant les six jours de fête sont prévues de nombreuses activités tels que culte de la Déesse Mère, rite du chant « châu van » (chant des sorcières), représentations de théâtre classique, jeux populaires…

L'occasion pour les visiteurs de se plonger dans une ambiance imprégnée de la culture traditionnelle et de la vie spirituelle des Vietnamiens des zones rurales.

La Fête de Phu Dây et le rite « châu van » ont été classés au  patrimoine culturel immatériel national.-VNA