Les instruments de musique de l’orchestre de cinq tons.

 

Binh Phuoc (VNA) - Dans la vie culturelle et spirituelle des Khmers de la commune de Lôc Khanh dans la province de Binh Phuoc, l’orchestre « Phleng Pinpeat » est indispensable aux fêtes et aux événements de cette localité et il est considéré comme le bien le plus précieux des Khmers.

Les Khmers ont un riche trésor d’instruments musicaux originaux. Cet orchestre « Phleng Pinpeat » (instruments de musique de 5 tons) est un orchestre traditionnel typique des Khmers du Nam bô (Sud occidental). Il a un grand volume et s’emploie dans les rites importants des pagodes khmères et pendant les fêtes. Auparavant, seules les familles aisées et les pagodes khmères pouvaient acheter un ensemble « Phleng Pinpeat », et très peu de gens savent jouer de ces instruments.

Selon Lâm Tich, venu du district de Lôc Ninh, province de Binh Phuoc, l’orchestre « Phleng Pinpeat » est constitué d’instruments classés en cinq matières : cuivre, fer, bois, vent et cuir.

L’orchestre se compose du « Ro Neat-ek », un xylophone en forme de barquette avec seize lames de bambou, du « kong thom », un jeu de gongs horizontaux et circulaires composés de seize petites timbales de bronze, du « chhing », des petites cymbales en cuivre, et d’un « sralay », une sorte de hautbois, le seul instrument mélodique de l’orchestre. Dans l’orchestre « Phleng Pinpeat », l’instrument « Ro Neat-ek » est considéré comme l’instrument principal.

À l’heure actuelle, on compte 2 classes enseignant la musique pour l’orchestre « Phleng Pinpeat », dans la pagode Soc Lon.

L’orchestre « Phleng Pinpeat » est un symbole de la culture et de la vie des Khmers du Sud. Il est pour ceux-ci le bien le plus précieux des Khmers à préserver et à valoriser. -NDEL/VNA