Nord-Ouest : la croissance se poursuit, les efforts demeurent

Le vice-Premier ministre Truong Vinh Trong s'est félicité mardi des résultats socioéconomiques enregistrés en 2010 par le Nord-Ouest (Tay Bac).
Le vice-Premier ministre Truong Vinh Trong s'est félicité mardi des résultats socioéconomiques enregistrés en 2010 par le Nord-Ouest (Tay Bac) mais a recommandé aux responsables locaux de faire des ressources humaines un levier de croissance.

Les localités du Nord-Ouest doivent prendre en haute considération l'amélioration de la qualité des ressources humaines, surtout des cadres de base et ceux issus de minorités ethniques, a-t-il déclaré à une conférence à Tuyen Quang, sur les réalisations de la région en 2010 et les tâches de 2011.

Les représentants de différents ministères et services de l'échelon central ainsi que des 14 provinces de la région y ont participé. Le dirigeant a félicité les autorités et la population locales, ainsi que le Comité de pilotage du Tay Bac de leurs efforts pour surmonter les difficultés, accomplir les tâches de 2010, contribuant pour une part importante aux acquis communs du pays.

L'an passé, l'économie des provinces du Nord-Ouest a maintenu sa stabilité, le PIB régional a connu une croissance de 12,55%, en hausse de 3,17% par rapport à 2009. Le revenu annuel per capita a atteint 11,75 millions de dongs, la production agricole, sylvicole et la pêche ont poursuivi leur développement. Le premier turboalternateur de la centrale hydroélectrique de Son La et d'autres projets hydroélectriques dans la région ont été mis en service dans les délais fixés.

La construction d'infrastructures a été accélérée, le réseau routier s'est considérablement amélioré. Les établissements scolaires se sont modernisés et leur nombre a augmenté, la qualité de l'éducation a été progressivement rehaussée. Le programme de lutte contre la pauvreté dans 43 districts démunis de la région, conformément à la Résolution N°30a du gouvernement, a considérablement contribué à réduire le taux de pauvreté au Nord-Ouest à 18,77%, en baisse de 3,85% en glissement annuel. La sécurité sociale et l'ordre public ont été garantis, de même que le système politique raffermi...

Il n'en demeure pas moins qu'il existe encore au Tay Bac bien des obstacles à surmonter, a indiqué Truong Vinh Trong. L'économie des marchandises demeure sous-développée, de nombreuses potentialités ne sont pas encore valorisées. La gestion et l'exploitation des ressources naturelles et minières laissent à désirer dans certaines localités, exerçant des impacts négatifs sur l'environnement. Les liens entre localités dans la région, ainsi qu'entre le Tay Bac et d'autres centres économiques restent perfectibles.

Dans de nombreuses localités, la prévention des calamités naturelles et des épidémies demeure faible, le revenu des travailleurs bas et le taux de pauvreté élevé. En particulier, la qualité des ressources humaines ne s'est pas améliorée, le taux de travailleurs formés de la région reste bas (seulement 30,2% contre 40% au niveau national), a constaté M. Trong, également président du Comité de pilotage du Tay Bac.

Le vice-Premier ministre a donc souligné l'importance pour les localités de cette région d'améliorer la qualité des ressources humaines, notamment des cadres issus de minorités ethniques. Il s'agit aussi de promouvoir le transfert et l'application des technologies entre entreprises et familles d'agriculteurs, d'accélérer la restructuration de l'économie régionale. Il importe également d'harmoniser le développement de la petite industrie et de l'artisanat et du tourisme culturel, historique et écologique. Sans négliger la réforme administrative, la lutte contre la corruption et le gaspillage, la création d'un environnement optimum pour les investisseurs...-AVI

Voir plus