Nguyên Ngoc Anh, chorégraphe et danseur vietnamien

Le danseur-chorégraphe Nguyên Ngoc Anh, originaire de Hanoi, travaille à Hongkong et au Royaume-Uni. Chaque année, il s’arrange pour passer ses vacances au Vietnam afin d’y présenter ses dernières créations.

Le danseur-chorégraphe Nguyên Ngoc Anh, originaire de Hanoi, travaille à Hongkong et au Royaume-Uni. Chaque année, il s’arrange pour passer ses vacances au Vietnam afin d’y présenter ses dernières créations.

Nguyên Ngoc Anh, 25 ans, est diplômé de l’École nationale des danseurs grâce à la création d’une excellente pièce de ballet classique. Après avoir travaillé trois ans au Vietnam, ce Hanoïen obtient ensuite une bourse pour faire des études cinq ans durant à l’Académie des arts de la performance de Hongkong (Chine). En 2003, il devance 800 candidats venus de différents pays pour devenir l’un des trois à être admis au sein de la Compagnie européenne des danseurs professionnels Random Dance, en Grande-Bretagne.

La griffe Ngoc Anh 

Le danseur Nguyên Ngoc Anh.

Ngoc Anh commence à briller dans son domaine et voyage un peu partout dans le monde pour interpréter. En parallèle au ballet classique, curieux, ouvert et touche à tout, il s’engage dans la danse populaire vietnamienne, chinoise, européenne de la Chine, mais aussi la danse-jazz et contemporaine. « Si vous savez mettre à profit les atouts de ces différents courants, vous pouvez créer pour et par vous-même un style varié et devenir un artiste multi-facettes », confie l’artiste.

Le danseur vietnamien a participé comme danseur et chorégraphe à de nombreux programmes artistiques à l’étranger. Il était l’un des 11 chorégraphes directeurs pour les scènes des 200 danseurs dans le film Harry Potter et la Coupe de feu de Wayne McGregor, en 2005. À son actif également : la chorégraphie pour la cérémonie d’ouverture des Championnats du monde de natation à Rome en 2009. Cette année-là, l’artiste a été élu Meilleur danseur des Prix britanniques de la danse (National Dance Award Critic’s Circle) par les critiques d’art de ce pays.

« J’ai la chance de faire ce que je veux et ce que j’aime. Ce n’est malheureusement pas tous les étudiants diplômés des Écoles de danse qui peuvent trouver immédiatement un emploi comme moi, au Vietnam, à Hongkong et en Grande-Bretagne », dit-il, conscient qu’il n’est pas évident de se faire un nom dans cette voie.

Outre ses tournées qui l’emmènent dans de nombreux pays, Ngoc Anh enseigne à Hongkong et au Royaume-Uni. Il fait régulièrement la navette entre ces derniers, et bien sûr le Vietnam. « Je souhaite avoir le maximum d’occasions de faire partager mes expériences et connaissances aux jeunes artistes vietnamiens dans ce domaine. Je veux présenter au public vietnamien la beauté, la pureté de cet art à travers des pièces où l’on a mis suffisamment de moyens pour parvenir à la qualité exigée », exprime-t-il sur ses représentations régulières au Vietnam chaque année.
Un autre projet pour cette année

Après le succès rencontré par les pièces Histoire des chaussures (2009), Môc, Rosée matinale (2010), Minus (2012), Ngoc Anh est invité comme danseur et directeur général de la chorégraphie du programme de mode F Fashion Show 2013 à Hô Chi Minh-Ville. C’était il y a quelques mois. « Les pièces de la danse contemporaine qu’il interprète ou qu’il chorégraphie sont véritablement fascinantes de par la beauté, la fluidité et la cohérence des mouvements exécutés. Simples ou complexes, tous sont un délice pour les pupilles », commente Huong Color, directrice de créativité des éditions Dep Fashion Show, qui l’a invité pour son programme F Fashion Show 2013.

Cette année, Ngoc Anh a un autre projet au Vietnam : il va monter une pièce de danse contemporaine au son des compositions du musicien Quôc Trung. Aujourd’hui au firmament, l’artiste a néanmoins su garder recul et modestie : « Pour me perfectionner et avancer dans ma carrière, je dois continuer de travailler et d’apprendre. Chaque mouvement sur scène exige une grande recherche et des efforts, non seulement en termes d’entraînement du corps, mais aussi d’esprit créatif ». - VNA

Voir plus