Nghê An donne le "la" du Festival du chant folklorique

 Le Comité populaire de la province de Nghê An (Centre) accélère les préparatifs du premier Festival de chant folklorique dân ca vi dam propre à la région de Nghê, ancienne région correspondant aujourd’hui aux provinces de Nghê An et de Hà Tinh, qui devrait avoir lieu en juin prochain.
 Le Comité populaire de la province de Nghê An (Centre) accélère les préparatifs du premier Festival de chant folklorique dân ca vi dam propre à la région de Nghê, ancienne région correspondant aujourd’hui aux provinces de Nghê An et de Hà Tinh, qui devrait avoir lieu en juin prochain.

L’édition 2012 de ce festival reconstituera l’espace d’interprétation de ces chants comme les tenues traditionnelles des chanteurs afin de préserver et de valoriser les traits de la culture traditionnelle de cette région. Il sera organisé grâce à la participation de clubs de districts et d’autres régions du pays.

"Les chants dân ca vi dam (petites chansons alternées entre jeunes gens et filles) ont une place particulière au sein de la culture de la région de Nghê. Avec plus de 40 airs différents, il est toujours omniprésent dans la vie quotidienne comme au travail et ce depuis fort longtemps", explique Ta Quang Tâm, chargé de la culture du Service de la culture, des sports et du tourisme de la province de Nghê An.

Depuis 1998, la perpétuation de ce chant folklorique qui a été introduit dans les écoles de cette localité a abouti à de bons résultats. À cela, le Centre de préservation et de valorisation des chants populaires de la région Nghê a été créé en 2000. Il contribue à mieux conserver les riches valeurs culturelles de cette dernière, ajouté-t-il.

Selon le vice-président du Comité populaire de Nghê An, Nguyên Xuân Duong, le Festival du chant folklorique dân ca vi, dam de la région de Nghê est spécifiquement réservé à la préservation et la valorisation des valeurs culturelles caractéristiques de ce genre de chant. Il est aussi une bonne occasion de promouvoir l’image de l’homme et du paysage des provinces de Nghê An et de Hà Tinh.

Cet événement est considéré comme un stade important de la préparation d’un dossier de reconnaissance de ce chant en tant que patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO. – AVI

Voir plus