Mettre en oeuvre un livret de santé des mères et des enfants

Le programme expérimental de livret de famille a abouti à des résultats encourageants.
Mettre en oeuvre un livret de santé des mères et des enfants ảnh 1Photo d'illustration : VNA

Le programme expérimental de livret de famille a abouti à des résultats encourageants.

​81 % des mères apportent leur livret lors des consultations dans les cliniques communale. 92 % ​font au moins trois ​examens pendant leur grossesse. 90 % l'apportent quand elles font vacciner leur enfant.

Ce qui a été ​annoncé lors d’un séminaire organisé le 11 août à Hanoi par le ministère vietnamien de la Santé et l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA). Ce séminaire porte sur la généralisation de l’utilisation du livret de famille qui a ​réuni des représentants du ministère de la Santé et des Centres de soin de santé génésique de 22 provinces.

Cette expérimentation a été menée dans toutes les communes des quatre provinces que sont Dien Bien, Hoa Binh (Nord), Thanh Hoa (Centre) et An Giang (Sud) entre 2011 et 2014.

Le ministère de la Santé a demandé aux villes et provinces du pays d'étudier la généralisation de ce livret au niveau national.

Le livret de ​famille est un outil de suivi de la santé et des soins des mères et de leurs enfants pendant ​la grossesse, l’accouchement puis après jusqu'à ce que les enfants atteignent l'âge de six ans.

Au Japon, ​ce livret qui ​est utilisé depuis 70 ans ​a permis d'améliorer ​notablement la santé des mères et de leurs enfants. Il ​existe dans plusieurs pays du monde. -VNA
       

Voir plus