Photo : VTV

 

Hanoi (VNA) - Le Vietnam se classe premier dans la liste des pays ayant la croissance de la richesse la plus rapide au cours de 10 dernières années, avec le chiffre de 210% en 10 ans (2007-2017) et 200% sont prévus au cours de la décennie prochaine, selon un rapport du cabinet de recherche britannique New World Wealth.

Cette forte croissance est due à la forte hausse du nombre de « super-riches » au Vietnam - fortune d’au moins de 30 milliards de dollars, en excluant les actifs personnels et l'immobilier comme résidence principale, objets de collection ou biens de consommation durables.

Il y a au moins 200 personnes très fortunées au Vietnam, soit une augmentation de 320% entre 2000 et 2016, selon The Wealth Report de Knight Frank.

Le Vietnam devient également une destination attrayante pour les étrangers. En 2018, la ville de Da Nang a également figuré dans le «Top 10 des meilleures destinations pour vivre et investir à l’étranger».

Selon les analystes, le bas coût de la main-d'œuvre et les ressources humaines hautement spécialisées sont les facteurs principaux qui pont permis au Vietnam de devenir le leader dans la chaîne d'approvisionnement de l'Asie du Sud-Est, une région prometteuse pour les investisseurs étrangers.

La Chine se classe deuxième dans la liste de New World Wealth avec une croissance de 281% pour la période 2000-2016, suivie par l’île Maurice, +195%, l’Ethiopie, +190%, l’Inde, + 160%, le Sri Lanka, +133%,…

Tous les pays n’ont pas connu une croissance de la richesse au cours de cette période. Le Venezuela a été particulièrement touché, avec une diminution de 48%. De nombreux pays européens, dont la Grèce, l'Italie et l'Espagne, ont également été durement ébranlés par la crise financière de 2008 et la crise de la dette souveraine. -CPV/VNA