La réunion du Comité de pilotage du ministère de la Défense sur la participation du Vietnam aux opérations de maintien de la paix de l’Organisation des Nations Unies (ONU). Photo: VNA

Hanoï (VNA) – Le ministère de la Défense a tenu lundi à Hanoï une réunion du Comité de pilotage de ce ministère sur la participation du Vietnam aux opérations de maintien de la paix de l’Organisation des Nations Unies (ONU) en vue d’examiner les préparatifs et de régler les difficultés de l’hôpital de campagne de niveau 2 N°2.

Le ministère de la Défense a décidé de créer l’hôpital de campagne de niveau 2 N°2, relevant de l’Académie de médecine militaire, pour participer aux opérations onusiennes de maintien de la paix. L’établissement compte à ce jour 84 officiers, dont 72 hommes. Les cadres et employés de l’hôpital sont prêts à accomplir les tâches confiées, a assuré le général de brigade Hoang Kim Phung, chef du Département de maintien de la paix du Vietnam.

S’agissant de l’entraînement et de la formation, le Département de maintien de la paix du Vietnam, en coordination avec la partie australienne et l'Académie de médecine militaire du Vietnam, organise depuis septembre 2017 des cours de formation en anglais aux officiers de cet hôpital. Actuellement, 14 cadres et employés ont un niveau d’anglais répondant aux exigences de l’ONU (IELTS 5.5 exigé).

Ledit département a également achevé la formation professionnelle sur le maintien de la paix et le droit international humanitaire à l’intention des cadres et employés de cet hôpital de campagne de niveau 2 N°2.

Le général de corps d’armée Nguyen Chi Vinh, vice-ministre de la Défense, chef du groupe de travail intersectoriel sur la participation du Vietnam aux opérations de maintien de la paix de l’ONU, et chef du Comité de pilotage du ministère de la Défense sur la participation du Vietnam aux opérations de maintien de la paix de l'ONU, a souligné que l’envoi de l’hôpital de campagne de niveau 2 N°2 pour remplacer l’hôpital N°1 était une préconisation juste. Cela contribuait à montrer le rôle actif et responsable du Vietnam vis-à-vis de la communauté internationale, tout en montrant que le pays est capable de participer aux opérations du maintien de la paix de l’ONU.

Il a demandé au Département de maintien de la paix, à l’Académie de médecine militaire et aux autres unités concernées de participer activement aux préparatifs, notamment aux examens de l’ONU, à l’entraînement et à l’achat des équipements nécessaires, au choix du personnel et à l’élaboration des plans d’entraînement et d’opération.

Quant aux préparatifs pour l’équipe du génie participant aux opérations du maintien de la paix de l’ONU, le général de corps d’armée Nguyen Chi Vinh a exigé aux unités concernées de répondre aux exigences de l’ONU, d’acheter les équipements nécessaires, de rendre publique des listes du personnel ainsi que de présenter cette équipe au public dans les meilleurs délais. -VNA