Lettre ouverte de l’UOAV dénonçant les actes chinois en Mer Orientale

L’Union des organisations d’amitié du Vietnam (UOAV) a rendu publique mardi sa lettre ouverte sur le déploiement par la Chine de la plate-forme de forage pétrolier Haiyang Shiyou-981 dans les eaux maritimes du Vietnam.

L’Union des organisations d’amitié du Vietnam (UOAV) a rendu publique mardi sa lettre ouverte sur le déploiement par la Chine de la plate-forme de forage pétrolier Haiyang Shiyou-981 dans les eaux maritimes du Vietnam.

Cette lettre précise que le peuple vietnamien et l’opinion internationale témoignent de fortes inquiétudes suite à l’implantation par la Chine de cette plate-forme 80 milles marins à l'intérieur du plateau continental du Vietnam et à une distance d’environ 120 milles marins des côtes vietnamiennes. Outre des avions, la Chine a déployé un grand nombre de navires, dont des bâtiments de guerre, pour intimider et percuter des navires des Garde-Côte, de la Surveillance des ressources halieutiques, et des pêcheurs vietnamiens, entraînant un fort regain des tensions.

Ces actes unilatéraux de la Chine portent gravement atteinte aux droits souverains et de juridiction du Vietnam sur sa zone économique exclusive et son plateau continental. Ils sont contraires à la convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM) comme à la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) signée par l’ASEAN et la Chine.

De tels agissements nuisent à la paix et à la stabilité de la région comme du monde, et portent préjudice en outre aux relations d’amitié et de coopération entre le Vietnam et la Chine.

Le Vietnam poursuit des mesures pacifiques pour exiger de la Chine de retirer immédiatement sa plate-forme, ses avions et ses navires des eaux vietnamiennes, et de respecter le droit international comme la DOC.

L’UOAV adresse ses remerciements aux particuliers et organisations du monde qui ont exprimé ces derniers jours leur soutien à la position du Vietnam en dénonçant les agissements chinois. Néanmoins, en dépit des efforts du Vietnam et l’opinion publique internationale, jusqu’à présent, la Chine poursuit ses actes et ses atteintes qui sont de plus en plus sérieuses.

Face à cette situation, l’UOAV appelle les particuliers et aux collectivités du monde de continuer d'élever la voix pour demander à la Chine de retirer immédiatement sa plate-forme, ses navires et ses avions, de respecter le droit international et la souveraineté du Vietnam, et de ne pas remettre en cause la paix, la stabilité et la sécurité dans la région.

Début mai 2014, la Chine a implanté la plate-forme de forage Haiyang Shiyou-981 à 15 degrés 29 minutes 58 secondes de latitude Nord et 111 degrés 12 minutes 06 secondes de longitude Est, au Sud de l'îlot de Tri Tôn, 80 milles marins à l’intérieur du plateau continental du Vietnam, à 119 milles de l'île de Ly Son et à environ 120 milles des côtes vietnamiennes. Cet emplacement est situé profondément dans la zone économique exclusive du Vietnam selon la convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM). La Chine a mobilisé plusieurs avions et de nombreux navires, dont des bâtiments de guerre, pour protéger cette plate-forme de forage pétrolier. -VNA

Voir plus