Les produits laitiers Vinamilk sont vendus dans 43 pays et territoires. Photo: SGGP


Hanoi (VNA) – Le gouvernement des Pays-Bas enverra une mission au Vietnam pour partager des expériences en matière d’application des technologies de l'information dans le commerce de produits agricoles, de construction d’une chaîne d’approvisionnement alimentaire et de gestion de la sécurité sanitaire des aliments. La délégation néerlandaise comprendra des experts de l’Autorité néerlandaise de sécurité sanitaire des aliments et des produits de consommation.

Cette information a été communiquée par Carel Richter, consul général des Pays-Bas à Hô Chi Minh-Ville.

Auparavant, plus de 450 entreprises de 31 villes et provinces vietnamiennes, 23 pays et territoires à travers le monde avaient participé, du 14 au 17 novembre dans la mégapole du Sud, à l’exposition internationale des produits agroalimentaires, solutions et technologies alimentaires (Vietnam Foodexpo 2018). Les entreprises étrangères et néerlandaises en particulier avaient présenté légumes, boissons (thé et café), ingrédients alimentaires, aliments transformés, équipements et technologies de transformation alimentaire...

Les entreprises étrangères considèrent le Vietnam comme un marché prometteur en raison de ses plus de 90 millions d'habitants. La demande alimentaire du pays a changé, les consommateurs étant plus disposés à acheter des produits plus sains. Cela  ouvre d’énormes possibilités aux produits alimentaires importés.

Un représentant de la compagnie par action du lait du Vietnam (Vinamilk) a déclaré que les entreprises vietnamiennes faisaient de leur mieux pour investir et produire des produits de qualité, aux normes internationales.

Par exemple, Vinamilk dispose de dix fermes satisfaisant aux normes Global GAP dans l’ensemble du pays. Ses produits laitiers  sont vendus sur le marché national et exportés vers 43 pays et territoires, dont des marchés exigeants tels que le Japon, le Canada, les Etats-Unis… Le chiffre d’affaires d'exportations de Vinamilk est estimé à environ 2 milliards de dollars par an. -VNA