Les exportations nationales de riz se portent bien

En dépit de l’épidémie du Covid-19, cette année, les exportations vietnamiennes de riz de toutes catégories pourraient atteindre une croissance considérable avec 6,7 millions de tonnes.
Hanoi (VNA) - En dépit de l’épidémie du Covid-19, cette année, les exportations vietnamiennes de riz de toutes catégories pourraient atteindre une croissance considérable avec 6,7 millions de tonnes pour plus de 3 milliards de dollars.
Les exportations nationales de riz se portent bien ảnh 1hoto d'illustration : tbck.vn

Considéré comme l’un des produits d’exportation les moins touchés par l’épidémie, en janvier et février, les exportations nationales de riz ont connu une hausse tant en volume qu’en valeur en glissement annuel.

Selon le Département général des Statistiques, ces deux premiers mois, 900.000 tonnes de riz de toutes sortes ont été exportées pour 410 millions de dollars, 27% en volume et 32% en valeur par rapport à la même période de l’an dernier.

Avec un tiers du total, les Philippines sont le plus grand importateur.

Selon Do Ha Nam, vice-président de l’Association des vivres du Vietnam, l’épidémie n’influe guère sur les exportations du fait que les entreprises du pays ont diversifié leurs clients et ne dépendent pas tellement d’un seul marché.

Bui Thi Thanh Tâm, directrice générale de la Compagnie générale des vivres du Nord (Vinafood1), a aussi le même point de vue en indiquant que les débouchés du riz vietnamien sont assez diversifiés. En particulier, en 2019, la Chine – un débouché de premier rang pour de nombreux produits d’exportation majeurs du Vietnam – a représente environ 12% du volume total, au lieu de 50% comme il y a 5-6 ans.

Les perspectives d’augmentation des exportations vers l’Afrique seraient positives, la demande de ce continent étant assez stable. La Côte d’Ivoire et le Ghana constituent les premiers clients du riz vietnamien en Afrique.

Un autre bon signe : une forte demande aussi observée aux Philippines et en Malaisie.

Selon les prévisions du ministère de l’Industrie et du Commerce, en 2020, la demande mondiale de riz devrait atteindre 46 millions de tonnes, 2% par rapport à 2019.

Sur la base de cette situation, l’objectif d’exporter 6,7 millions de tonnes pour plus de 3 milliards de dollars serait réalisable. - CPV/VNA


Voir plus