Photo: VNA

Hanoi (VNA) - Les exportations de fruits et légumes ont rapporté en avril au Vietnam 462 millions de dollars. Pour les quatre premiers mois de 2019, ce chiffre a atteint 1,4 milliard de dollars, soit une augmentation de 7,2% sur un an.

Selon le Département de transformation et de développement du marché des produits agricoles du ministère de l'Agriculture et du Développement rural (AgroTrade), au premier trimestre de l'année, les exportations nationales de fruits et légumes avaient enregistré une chute annuelle de plus de 9%.

Au cours des quatre premiers mois, la Chine a occupé la première place parmi les débouchés des fruits et légumes vietnamiens, représentant plus de 72% du total des exportations. Sont venus ensuite les États-Unis (3,26%), la République de Corée (3,22%), le Japon (2,9%) et les Pays-Bas (1,71%).

Les exportations sur certains marchés ont connu une forte hausse, comme l’Australie (+53%), la République de Corée (+31%) et les Pays-Bas (+28%).

Après avoir reçu l’autorisation des Etats-Unis en février 2019, la mangue vietnamienne a commencé à être exportée sur ce marché. Le 18 avril, huit tonnes de mangues de Cao Lanh, province de Dong Thap (Sud), ont été expédiées aux Etats-Unis par voie aérienne. Cela promet ainsi des perspectives à la filière des fruits et légumes dans les temps à venir.

Les mangues vietnamiennes sont actuellement vendues sur 40 marchés dans le monde, notamment en Europe, en Chine, au Japon, en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Selon Agrotrade, les entreprises devraient profiter des opportunités engendrées par les exportations aux Etats-Unis de mangues, fruits du dragon, longanes, ramboutans, litchis et pommes étoilées, afin d’augmenter les ventes à l’étranger de ces fruits. -VNA