Les élèves sont invités à apprendre le Don ca tài tu

Plus d'un millier d'élèves du lycée Bùi Thi Xuân, dans le 1er arrondissement de Hô Chi Minh-Ville, ont pu apprécier quelques extraits du répertoire traditionnel du Don ca tài tu (chants des amateurs) et du Cai luong (théâtre rénové).
Plus d'un millier d'élèves du lycée Bùi Thi Xuân, dans le 1er arrondissement de Hô Chi Minh-Ville, ont pu apprécier quelques extraits du répertoire traditionnel du Don ca tài tu (chants des amateurs) et du Cai luong (théâtre rénové).

Les élèves du lycée Bùi Thi Xuân ont été initié à la musique traditionnelle du Don ca tài tu à travers le programme intitulé «Introduire le Don ca tài tu en milieu scolaire», organisé par le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme en collaboration avec plusieurs établissements scolaires.

Introduire la musique traditionnelle à l’école n'est pas une idée nouvelle. Afin de préserver et de développer la musique traditionnelle, les jeunes doivent la découvrir dès les petites classes. Réveiller l'amour et la compréhension de la musique traditionnelle chez les élèves contribue à la préservation de ces valeurs traditionnelles.

Ainsi, le programme d'échange en Don ca tài tu est le fruit du sens des responsabilités de ceux qui portent la musique traditionnelle dans leur cœur avec, en premier lieu, le professeur Huynh Thanh Phu, proviseur adjoint du lycée Bùi Thi Xuân, et sa grande générosité. Il a déclaré : «après avoir participé à la cérémonie d’accueil du certificat de reconnaissance du Don ca tài tu, j’ai réalisé à quel point il était nécessaire de présenter ce mouvement culturel aux jeunes que je fréquente quotidiennement. Il en va de ma responsabilité d’adulte. J’ai discuté avec le proviseur et j’ai décidé d'organiser ce programme d'échange entre artistes et élèves. J’espère que les jeunes générations continueront à aimer et à développer ce genre musical à l’avenir».

Les artistes locaux, comme Huynh Khai, Hai Phuong et Tân Giao, et les artistes d'outre-mer comme Phuong Liên et Phuong Hông Thuy, ont tout de suite été enthousiastes à l’idée de faire découvrir aux plus jeunes la douceur de ce chant. Ils leur ont également appris à chanter juste. La rencontre a duré 90 minutes. Plus de la moitié du spectacle a été réservée au Don ca tài tu. Les élèves du lycée - plus d’un millier étaient présents - se sont montrés très satisfaits de cette représentation.

Nam Phuong, élève de la classe de 12A, confie : «plus jeune, j’ai rarement écouté le don ca tài tu. Je n’appréciais pas vraiment. Mais aujourd’hui, j’ai écouté en direct les artistes. Ils ont joué d'un instrument à cordes, ils ont chanté et ils nous ont expliqué comment mieux comprendre ce type de musique. Je pense que, si ce type d’événement est régulièrement organisé, les jeunes comme nous comprendront mieux la musique traditionnelle».

Le programme «Introduire le Don ca tài tu à l'école» exige de la persévérance et du suivi. Il contribuera certainement au développement d’une base musicale solide pour les enfants afin qu’ils assimilent la culture traditionnelle.

M. Nguyên Van Minh, directeur adjoint du ministère de la Culture, du Sport et du Tourisme explique : «ce programme est un premier essai en vue d’introduire les chants des amateurs du Sud au sein de l'éducation nationale. Prochainement, le ministère de la Culture, du Sport et du Tourisme, en collaboration avec le Service de l'éducation et de la formation d'Hô Chi Minh-Ville, a prévu d’organiser ce programme dans d’autres établissements. Ce sera sûrement le cas à Tân Phu, Nha Bè, Cân Gio... ». -VNA

Voir plus