«L’éducation est la clé du développement»

«L’éducation est la clé du développement»

Hanoi, 19 novembre (VNA) – Dans la mesure où elle est source d’épanouissement intellectuel, la lecture peut être considérée un facteur de  développement à part entière. C’est sans doute ce qu’a pensé France Alumni Vietnam, qui, en collaboration avec le Centre de recherche et de communication pour le développement durable, a remis en octobre dernier des dons aux élèves en difficulté de Tuc Dan, une commune de la province de Yên Bai.  

Tuc Dan, donc. 2000 habitants. Lorsqu’il pleut, s’y déplacer s’apparente à un parcours du combattant… C’est pourtant ce que font des milliers d’enfants et d’adolescents des alentours: l’école et le collège de la commune sont les seuls établissements scolaires à des kilomètres à la ronde. Et naturellement, ils sont très fréquentés, comme a pu le constater Nguyên Diêm Anh, la fondatrice du Centre de recherche et de communication pour le développement durable. 

«Les autorités locales et les enseignants nous ont accueillis très chaleureusement», nous raconte-t-elle. «Il y a à peu près 1.000 élèves répartis dans 23 salles de classe dont 11 qui sont des locaux provisoires et 3 qui sont mises à disposition par des habitants. Beaucoup d’élèves restent là toute la semaine. Ils habitent parfois assez loin et ne rentrent chez eux que le week-end. Du coup, ils vivent là, dans des conditions assez précaires. Alors forcément, toutes les aides sont les bienvenues!» 

Le projet «Des livres pour les enfants» a été lancé en novembre 2019 par France Alumni Vietnam et le groupe Xanh Hub, en marge de l’évènement «Balade en France». Tuc Daán en est l’un des bénéficiaires. C’est le 22 février que la remise des livres aurait dû y avoir lieu, mais la crise sanitaire a obligé France Alumni Vietnam à la repousser à la fin de l'année 2020. Cela étant… Mieux vaut tard que jamais, comme le dit le proverbe… 

«Nous sommes fiers et heureux d’avoir créé ces espaces éducatifs en faveur des élèves démunis de Tuc Dán. Il n’y a qu’à voir les sourires sur les visages des élèves et des enseignants… On a fait le bon choix, en venant ici. J’espère maintenant qu’on recevra davantage de soutiens», dit Nguyên My Linh, une représentante de France Alumni Vietnam.   

Grâce au Centre de recherche et de communication pour le développement durable, le projet «Des livres pour les enfants» a réussi à ratisser large. Les dons ont rapidement afflué, aussi bien en provenance d’anciens étudiants, que de l’entrepreneur français Christophe Desré, de l’Association d’amitié et de coopération Vietnam-France, ou encore de la société Vietnam-France Exchange. Au total, 80 millions de dôngs (soit environ 2.500 euros) ont pu être collectés. Sachant que l’objectif initial était d’en récolter 60 millions…

À Tuc Dan, la somme aura permis la construction d’un terrain de jeux et d’une bibliothèque renfermant 992 ouvrages, tous choisis avec soins par des experts et des professeurs expérimentés, pour le plus grand bonheur de Nguyên Thi Nhu Hanh, la vice-directrice de l'école.    

«C’est vraiment formidable, parce qu’ici, des livres, on n’en trouve presque pas. Et pour les élèves, ce sont des outils de connaissances absolument indispensables, je pense, qui devraient les aider à s’ouvrir au monde», confie-t-elle.   

Prochainement, le projet «Des livres pour les enfants» devrait s’étendre à d'autres régions lointaines, à savoir Ha Giang, Lai Chau ou encore Son La.
«L’éducation est la clé du développement, et je souhaite à tous les élèves de Tuc Dan et à tous ceux des régions en difficulté du Vietnam en général, de nourrir leurs rêves et d’explorer ce vaste monde», a souligné Nguyên Diêm Anh. Que dire de plus…  - VOV/VNA


source

Voir plus