Le Vietnam s'oppose aux manoeuvres chinoises à Hoang Sa

Les manoeuvres de la flotte de Nanhai de la marine chinoise dans l'archipel de Hoang Sa (Paracels) ont gravement porté atteinte à la souveraineté territoriale du Vietnam sur cet archipel, a affirmé la porte-parole du ministère des Affaires étrangères Nguyen Phuong Nga.

Les manoeuvres de la flotte de Nanhai de la marine chinoise dans l'archipel de Hoang Sa (Paracels) ont gravement porté atteinte à la souveraineté territoriale du Vietnam sur cet archipel, a affirmé la porte-parole du ministère des Affaires étrangères Nguyen Phuong Nga.

Répondant le 17 février à Hanoi à la question d'un correspondant sur la réaction du Vietnam devant ces manoeuvres du 3 février et rapportées le 5 février par la Radio internationale Chine, Nguyen Phuong Nga a indiqué que "les manoeuvres violent la souveraineté du Vietnam sur cet archipel, demeurant qu'elles sont en totale contravention à la Déclaration sur la conduite des parties en mer Orientale (DOC) effectuée en commun par l'ASEAN et la Chine, et susceptibles de remettre en cause la paix comme la stabilité dans la région.

Le Vietnam exige de la Chine de mettre fin à tout acte portant atteinte à la souveraineté du Vietnam sur son territoire, dont l'archipel de Hoang Sa, de s'abstenir dans futur de réïtérer une telle action et, de concert avec les parties concernées, d'observer strictement la DOC afin de contribuer au maintien de la paix et de la stabilité en mer Orientale, a conclu Nguyen Phuong Nga. -AVI

Voir plus