New York (VNA) – En matière de lutte contre la drogue, le Vietnam met en œuvre une approche complète de façon à sensibiliser les personnes et à permettre une participation de l’ensemble de la société.

C’est ce qu’a déclaré l’ambassadrice Pham Thi Kim Anh, chef-adjointe de la mission du Vietnam auprès de l'ONU lors du débat sur la prévention du crime et la justice pénale et sur le contrôle international des drogues de la troisième Commission (Commission sociale, humanitaire et culturell), qui a eu lieu le 4 octobre au siège de l’ONU, à New York.

Pham Thi Kim Anh a souligné les efforts du Vietnam dans l’amélioration de l’efficacité de ses instruments juridiques contre la drogue, y compris la modification du Code pénal et le lancement d’un programme d’action national sur le contrôle des drogues d’ici 2020 et vision pour 2030.

Le Vietnam intensifie ses partenariats pour y faire face, notamment avec l’ASEAN, INTERPOL et l’Organisation mondiale des douanes (OMD), a –t-elle ajouté.

Elle a affirmé le soutien du Vietnam et estimé les efforts de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) dans l'application des mesures d'assistance techniques au niveau mondial et régional pour régler les défis liés au maîtrise de la drogue.

Lors de la session, le représentant du Directeur exécutif de l’ONUDC a affirmé la détermination de cette organisation de se confronter aux défis liés à la drogue, au crime organisé, à la corruption, au terrorisme et la volonté d’aider les Etats membres dans la mise en œuvre des recommandations mentionnées dans des documents de 2016 de l'Assemblée Générale de l'ONU sur les Drogues (UNGASS).

S’exprimant au nom de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN), Joseph Teo Choon Heng (Singapour) a souligné la collaboration étroite entre ses pays membres dans la lutte contre la criminalité transnationale.

Il a affirmé que l’ASEAN continuerait de soutenir l’ONUDC en tant qu’organe décideur de politiques de l’ONU sur les questions liées à la drogue. -VNA