Le vice-ministre de l’Agriculture et du Développement rural Le Quoc Doanh (droite) remet l'insigne « Pour l'œuvre de l'agriculture et du développement rural » à des responsables de la FAO. Photo: VNA

Hanoi (VNA) – Le ministère de l’Agriculture et du Développement rural et l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) ont célébré lundi la Journée mondiale de l’alimentation (16 octobre) et le 40e anniversaire de la présence de la FAO au Vietnam. La 38ème édition est placée sous le thème : « Agir dans l’avenir, la faim zéro est possible en 2030 ».

Selon le vice-ministre de l’Agriculture et du Développement rural Le Quoc Doanh, depuis le lancement de la politique de Dôi moi (Renouveau) en 1986, avec le soutien des partenaires internationaux, y compris la FAO, le Vietnam n'a pas seulement produit assez de nourriture pour la consommation intérieure mais exporté chaque année de cinq à sept millions de tonnes de riz. Les exportations vietnamiennes des produits agricoles, sylvicoles et aquatiques en 2018 sont estimées à 40 milliards de dollars.

L’agriculture joue un rôle important dans la garantie de la sécurité alimentaire pour près de 95 millions d’habitants vietnamiens, la garantie du bien-être social et à l'amélioration des moyens de subsistance de près de 65% des personnes vivants dans les zones rurales. Le secteur agricole a contribué 17% du PIB national

Mettant en œuvre des programmes d’édification de la Nouvelle ruralité et de restructuration du secteur agricole, le Vietnam se concentre à la promotion de l’application des sciences et technologies, le développement de la chaîne de valeur agricole et l’attraction des investissements étrangers.

« Le Vietnam est prêt à partager ses expériences avec d’autres pays en développement » a déclaré le vice-ministre Le Quoc Doanh.

De nombreux experts vietnamiens ont contribué à la garantie de la sécurité alimentaire de certains pays en  Afrique, en Amérique latine et en Asie en participant à des projets de coopération bilatérale ou ceux de coopération Sud-Sud lancés par la FAO et ses partenaires.

Ces 40 dernières années, la FAO a aidé le Vietnam dans la mise en œuvre de près de 500 projets de réduction de la pauvreté, de garantie de la sécurité alimentaire, de nutrition, d’agriculture, de sylviculture et d’aquaculture…

Malgré des progrès importants dans la production agricole, le Vietnam rencontre des difficultés dans la garantie de la sécurité alimentaire, le traitement de la malnutrition, notamment dans les régions éloignées et dans le contexte des défis croissants causés par les catastrophes naturelles et le changement climatique.

« La FAO s’engage à soutenir le Vietnam dans la mise en œuvre des objectifs de développement durables (ODD) et de l’agenda 2030 visant à mettre fin à la faim, la pauvreté, la malnutrition, à protéger les ressources naturelles et à s’adapter au changement climatique » a souligné Albert T.Lieberg,  représentant en chef de la FAO au Vietnam.

A cette occasion, le ministère de l’Agriculture et du Développement rural a remis l'insigne « Pour l'œuvre de l'agriculture et du développement rural » à des responsables de la FAO.

2017 était la troisième année consécutive que le monde envisage la montée de la faim et la croissance du nombre de personnes sous-alimentées, En effet, 821 millions de personnes ont souffert de la faim et au moins de 1,5 billion ont souffert le manque de micronutriments influençant directement leur développement physique et intellectuel. -VNA