Photo d'illustration

Hanoi (VNA) – Cette année, le Vietnam est capable d’exporter 6,5 millions de tonnes de riz contre 5,8 millions en 2017, a annoncé le vice-ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Ha Cong Tuan.

Cette hausse est due à la demande accrue des pays membres de l'Asie du Sud-Est, notamment des Philippines.

Le ministère de l'Industrie et du Commerce a déclaré que les pays d'Asie du Sud-Est importeraient une grande quantité de riz du Vietnam, contribuant ainsi à stimuler les exportations nationales de cette céréale au cours de cette année.

L'Indonésie importera à nouveau du riz du Vietnam et de la Thaïlande en 2018 pour augmenter ses réserves, car le prix du riz en Indonésie a augmenté, presque le double du prix plancher.

De même, l’Autorité nationale des vivres des Philippines (NFA) a approuvé l'achat de 250.000 tonnes de riz importé pour compenser la baisse des stocks, en raison de conditions météorologiques défavorables en 2017.

La perspective de commerce de riz avec les Philippines et l'Indonésie sont encourageantes pour les exportations de riz vietnamien. En particulier, le prix à l'exportation du riz a montré des signes de hausse significative. Plus précisément, le riz blanc vietnamien à 5% de brisures a augmenté de 45 dollars la tonne en janvier, passant de 390-395 à 420-430 dollars la tonne.

Au cours des deux premiers mois de l’année, le pays a exporté 861.000 tonnes de riz pour une valeur de 419 millions de dollars, en augmentant de 17% en volume et de 37% en valeur en un an.

Les Philippines sont en tête des importateurs de riz du Vietnam, représentant 26,9% de la part de marché, suivis de la Chine, avec 23,5%.

En 2017, le pays a exporté 5,8 millions de tonnes de riz d'une valeur de 2,6 milliards de dollars. -VNA