L'ambassadeur du Vietnam en Italie, Cao Chinh Thien. Photo : VNA
 
Rome (VNA) – « L’Italie souhaite que le Vietnam continue d’être une porte d’accès à la région de l’ASEAN », a déclaré le vice-ministre italien des Politiques agricoles, alimentaires et forestières, Andrea Olivero, lors d’un colloque le 23 janvier à Rome.

Ce colloque, placé sous le thème « Vietnam : porte d’accès à l’Asie – opportunité pour les petites et moyennes entreprises italiennes », a été organisé par l’ambassade du Vietnam et la Chambre de commerce Italie-Vietnam.

Selon le vice-ministre Andrea Olivero, les relations entre l’Italie et le Vietnam n’ont jamais été aussi bonnes. Les visites de haut niveau ont été régulièrement effectuées. Le commerce bilatéral n’a cessé d’augmenter, notamment depuis l’établissement du partenariat stratégique bilatéral en 2013. Andrea Olivero a souligné que l’Italie était prête à partager des expériences avec le Vietnam dans les recherches scientifiques et l’application de nouvelles technologies.

De son côté, l’ambassadeur vietnamien en Italie, Cao Chinh Thien, a affirmé que le Vietnam, avec une population de plus de 90 millions de personnes, était un marché prometteur. Il s’agit d’une destination idéale pour développer les investissements dans les secteurs de l’automatisation, des chaussures, du textile, des services et de l’agriculture. Le Vietnam est également une porte d’accès aux marchés de l’ASEAN (Association des Nations de l’Asie du Sud-Est). Avec de nombreux privilèges et sa participation à plusieurs accords économiques multilatéraux, le Vietnam est une destination attrayante pour les investisseurs étrangers. -VNA