Hanoi (VNA) – Malgré les engagements pris en faveur des Objectifs de développement durable (ODD), de nombreux gouvernements doivent encore prendre des mesures importantes pour atteindre leurs objectifs, selon un nouveau rapport sur l’état d’avancement de la mise en œuvre des ODD.

 

Couverture du rapport sur le développement durable 2019. Photo : VNA

Le rapport sur le développement durable 2019 est préparé par des équipes indépendantes d’experts du Réseau de solutions pour le développement durable (SDSN) et de la fondation allemande Bertelsmann, et présente des données sur les indicateurs de suivi des ODD.
 
Le classement a été établi sur la base des 17 ODD adoptés en 2015 par les 193 États membres des Nations unies. Ces objectifs visent à réconcilier la prospérité économique avec la lutte contre les inégalités, ainsi que les enjeux liés à la biodiversité et à la crise climatique.

Une fois encore, les pays nordiques arrivent en tête de l’indice ODD. Le Danemark décroche la première place sur 162 pays en matière de développement durable, avec 85,2 points sur 100, tandis que l’Afrique centrale s’est classée au dernier dernier avec 39,1 points.

Le score moyen des pays de l’Asie du Sud-Est est de 65,7, dont la Thaïlande arrive en tête avec 73 points, se classant au 40e rang. Les pays restants incluent le Vietnam (54e, gagnant 3 places par rapport à 2018), Singapour (66e), la Malaisie (68e), les Philippines (97e), l’Indonésie (102e), le Myanmar (110e), le Laos (111e) et le Cambodge (112e).

Il s’agit de la quatrième édition de l’examen annuel de la performance des pays vis-à-vis des 17 ODD. Le rapport se base sur des données d’organisations internationales, notamment la Banque mondiale, le Fond monétaire international et l’OCDE. Le rapport utilise également des données de la société civile et de centres de recherche. – VNA