Le Vietnam et l'Indonésie ambitionnent d'augmenter le commerce bilatéral à 15 milliards d’USD

La participation du Premier ministre Pham Minh Chinh au 43e Sommet de l'ASEAN et aux réunions connexes du 4 au 7 septembre à Jakarta promet de nombreuses opportunités de coopération pour augmenter le commerce bilatéral à 15 milliards de dollars.
Hanoï, 4 septembre (VNA) - La participation du Premier ministre Pham Minh Chinh au 43e Sommet de l'ASEAN et aux réunions connexes du 4 au 7 septembre à Jakarta promet de nombreuses opportunités de coopération pour augmenter le commerce bilatéral à 15 milliards de dollars.

Le marché indonésien, un grand espace disponible pour les produits vietnamiens

Depuis l'établissement des relations diplomatiques en 1955, les relations entre le Vietnam et l'Indonésie se sont toujours heureusement développées dans tous les domaines, notamment le secteur économique.

Le Département du marché Asie-Afrique du ministère de l'Industrie et du Commerce a déclaré qu'avec plus de 270 millions de consommateurs, l'Indonésie est un marché offrant beaucoup de place pour les produits vietnamiens. Au contraire, le Vietnam est également un marché offrant un grand potentiel à l’Indonésie pour promouvoir la coopération en matière de commerce et d’investissement.

Selon la même source, si en 2013, la valeur des échanges commerciaux bilatéraux n'atteignait que 4,8 milliards de dollars, après 10 ans, ce chiffre a été multiplié par presque trois, pour atteindre 14,1 milliards de dollars en 2022.
Le Vietnam et l'Indonésie ambitionnent d'augmenter le commerce bilatéral à 15 milliards d’USD ảnh 1Au cours des quatre premiers mois de 2023, les exportations de riz vietnamien vers le marché indonésien.  Photo : VNA

Au cours des quatre premiers mois seulement de cette année, la valeur du commerce bilatéral a atteint plus de 4,2 milliards de dollars, dont 1,6 milliard de dollars d'exportations vers l'Indonésie, soit 9% de plus qu'au cours de la même période de 2022.

En Asie du Sud-Est, l'Indonésie est actuellement le troisième partenaire commercial du Vietnam, tandis que le Vietnam est le quatrième partenaire commercial de l'Indonésie.

En particulier, le Vietnam est un fournisseur prestigieux de nombreux produits sur le marché indonésien, tels que le riz, le café, le caoutchouc, les fruits de mer, les textiles, les chaussures, les téléphones portables et leurs composants, le fer et l'acier, les matériaux de construction et les produits en plastique, entre autres.

Parallèlement, les entreprises vietnamiennes souhaitent importer de nombreux produits d'Indonésie, tels que le charbon, les pièces automobiles, l'huile de palme, les matières premières plastiques, les aliments et matières premières pour animaux et les produits chimiques, entre autres.

Pham The Cuong, conseiller commercial du Bureau commercial du Vietnam en Indonésie, a indiqué qu'au cours des quatre premiers mois de 2023, les exportations de riz vietnamien vers le marché indonésien ont rapporté 149 millions de dollars, soit une augmentation soudaine de 2.514% par rapport à la même période de 2022.

Selon lui, le Vietnam peut accroître ses ventes de certains groupes de produits en Indonésie, tels que le pho, les nouilles instantanées, les raviolis, les raviolis surgelés fourrés aux fruits de mer et au bœuf.

En plus de la coopération bilatérale, les deux pays maintiennent également une coordination étroite et un soutien mutuel dans les cadres de coopération économique multilatérale tels que l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN), l'Organisation mondiale du commerce (OMC), la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC), la Réunion Asie-Europe (ASEM), le Partenariat économique régional global (RCEP)...

Accès proactif au marché

Pham The Cuong a souligné qu’avec une population majoritairement musulmane, l'Indonésie est le marché où la demande de produits certifiés Halal est la plus élevée au monde.

Par conséquent, a-t-il déclaré, les entreprises exportatrices vietnamiennes devraient apprendre de manière proactive et demander la certification Halal indonésienne.

Il a souligné que le Bureau commercial du Vietnam en Indonésie organiserait des stands dans certaines des principales foires de ce pays insulaire et organiserait régulièrement des séminaires de connexion commerciale en ligne avec les principaux importateurs indonésiens.

En 2023, le Bureau commercial organisera également une séance de consultation pour introduire la réglementation indonésienne Halal afin d'aider les entreprises exportatrices à en savoir plus sur cette certification particulière et sur le marché indonésien en général, a-t-il déclaré.

Il a également recommandé aux entreprises vietnamiennes de prêter attention aux mesures de défense commerciale dans ce pays.

D’ici 2040, l’Indonésie prévoit d’interdire l’exportation de 21 groupes de produits sous forme brute et non transformée, parmi lesquels divers groupes de produits affectent le Vietnam, comme le charbon, les crevettes, les crustacés, le crabe, les algues et les sciages, entre autres.

En marge de la 55e réunion des ministres de l'Économie de l'ASEAN, le ministre indonésien du Commerce, Zulkifli Hasan, a déclaré que l'Indonésie considérait toujours le Vietnam comme l'un de ses partenaires économiques et commerciaux importants en Asie du Sud-Est.

Afin que les relations commerciales entre les deux pays continuent de se développer, il a suggéré que le Vietnam reprenne les activités d'échange de délégations, notamment les mécanismes de coopération et les forums réguliers entre les deux ministères, interrompus par le COVID-19.

Le Vietnam et l'Indonésie disposent encore d'un grand potentiel de coopération, notamment dans les secteurs de la pêche et des voitures électriques, a-t-il noté.

Face à l'annonce selon laquelle une entreprise vietnamienne a ouvert une usine de voitures électriques aux États-Unis, avec son potentiel et ses atouts disponibles, l'Indonésie appelle les entreprises vietnamiennes à prêter attention, à investir et à coopérer avec des entreprises indonésiennes similaires pour développer cette industrie dans l'archipel. .

Pour sa part, le ministre vietnamien de l'Industrie et du Commerce, Nguyen Hong Dien, a salué la proposition de Zulkifli Hasan de reprendre les mécanismes de coopération, qualifiant cette activité de nécessaire pour que les deux parties puissent actualiser leur coopération et résoudre les problèmes émergents.

Déclarant que son pays est prêt à coopérer avec la partie indonésienne pour développer les domaines susmentionnés, il a demandé au ministre indonésien du Commerce, Zulkifli Hasanson de mobiliser les entreprises de pêche indonésiennes pour qu'elles participent aux foires et aux événements de promotion commerciale au Vietnam afin de connecter les communautés d'affaires.

Concernant la coopération dans l'industrie des voitures électriques, il a évalué que l'Indonésie dispose d'abondantes ressources en nickel, tandis que le Vietnam est l'un des pays possédant les plus grandes ressources de terres rares au monde. Sur la base des potentiels disponibles de chaque pays, les deux pays peuvent travailler ensemble pour développer cette industrie dans la région dans un avenir proche.

Il a proposé que Zulkifli Hasan et son ministère créent des conditions favorables permettant au Vietnam d'importer de manière stable du charbon et de l'huile de palme brute afin d'assurer la sécurité et la stabilité énergétiques de l'industrie manufacturière nationale.

Il a également suggéré que le ministère indonésien du Commerce envisage de mettre fin à l'application de mesures protectionnistes et de barrières commerciales aux exportations vietnamiennes, soulignant que son pays traite équitablement et crée toutes les conditions favorables pour que les entreprises indonésiennes fassent des affaires sur son territoire.

Il a ajouté que les deux pays doivent étudier et rechercher des opportunités de coopération dans de nouveaux domaines tels que la transformation numérique et l'énergie propre, en plus de profiter des opportunités offertes par la quatrième révolution industrielle.- VNA
source

Voir plus