L’ambassadeur du Vietnam aux Etats-Unis, Ha Kim Ngoc. Photo : VNA

Washington D.C (VNA) – A la veille du 2e Sommet entre les Etats-Unis et la République populaire démocratique de Corée (RPDC), le correspondant de l’Agence vietnamienne d’Information (VNA) à Washington D.C a interviewé l’ambassadeur du Vietnam dans ce pays sur cet événement.

Lors de cette interview, l’ambassadeur du Vietnam aux Etats-Unis, Ha Kim Ngoc, a souligné que dans le contexte actuel de mondialisation, la paix et la sécurité d’une région était strictement liée à celles des autres. Bien que la péninsule coréenne et l’Asie du Nord-Est soient loin du Vietnam, leur situation influence la paix et la stabilité du pays. C’est pourquoi le Vietnam ne peut pas considérer la question de  la péninsule coréenne comme la propre affaire des parties directement concernées.

Selon l’ambassadeur Ha Kim Ngoc, avoir de la responsabilité signifie que le Vietnam participe activement à la recherche des solutions aux questions brûlantes qui retiennent l’attention internationale, afin de garantir la paix et la stabilité commune.

Concernant les raisons pour lesquelles le Vietnam avait été choisi pour le 2e Sommet Etats-Unis – RPDC, l’ambassadeur Ha Kim Ngoc a souligné que le Vietnam répondait bien à de nombreuses demandes en termes de sécurité, d'éloignement géographique, d’hospitalité et de capacité d’organisation des événements de niveau mondial… Par ailleurs, le Vietnam est un symbole de l’aspiration à la paix et à la réconciliation, du passage de l’opposition au dialogue, de la méfiance à l’instauration de la confiance. Le Vietnam représente ainsi un « encouragement » pour les deux parties, celui de « mettre le passé de côté, de surmonter  les différences et de s’orienter vers l’avenir ». -VNA