Photo : VNA


Hanoi (VNA) - La ministre de la Santé, Nguyen Thi Kim Tien, a déclaré qu'il est indispensable d'améliorer la qualité et l'efficacité opérationnelle des centres de santé de base afin de mieux répondre aux besoins des patients.
 
S'exprimant lors d'une conférence tenue récemment à Hanoi pour mettre en œuvre le modèle pilote de renforcement des capacités des centres médicaux dans les quartiers et communes, Mme Nguyen Thi Kim Tien a informé que le Vietnam dispose d'un réseau de 11.400 infirmeries réparties dans près de 99% des communes.

"Grâce à cette couverture étendue des services de santé, le Vietnam est devenu l'un des dix pays à atteindre l'Objectif du Millénaire pour le Développement relatif à la santé maternelle et infantile, à contrôler et à éliminer de nombreuses maladies dangereuses", a déclaré la ministre.

Toutefois, elle a souligné que les services de santé de base présentaient encore des limites telles que qualité médiocre, compétences limitées des agents de santé et pénurie de médicaments, entre autres.

La ministère de la Santé a mis en place un plan d'action pour mettre en œuvre le projet de construction et de développement d'un réseau de soins de santé de base au cours de la période 2018-2020, a indiqué Mme Nguyen Thi Kim Tien.

Pour mener à bien ce projet, les efforts seront concentrés sur les compétences professionnelles, les ressources humaines, les équipements, les fonds, l'application de l'informatique, a-t-elle noté.

Le Dr Kidong Park, représentant en chef de l'Organisation mondiale de la santé au Vietnam, a souligné l'importance de la r​éforme du système de santé au Vietnam et assuré qu'il aiderait le pays à atteindre son objectif de couverture universelle des soins de santé.

Le modèle sera testé dans des cliniques de 26 arrondissements et communes de huit villes et provinces, que sont Hanoi, Hô Chi Minh-Ville, Lao Cai, Yen Bai, Ha Tinh, Long An, Khanh Hoa et Lam Dong. -CPV/VNA