Le Vietnam controle bien l’epidemie mais n’arrive pas encore a la vaincre hinh anh 1Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam lors de la réunion. Photo : VNA
 
Hanoï (VNA) – “A l’heure actuelle, le Vietnam contrôle bien l’épidémie sur son sol mais n’arrive pas encore à la vaincre”, a déclaré le vice-Premier ministre Vu Duc Dam.

Lors d’une réunion du Comité national de direction de la prévention et de la lutte contre le COVID-19, jeudi 21 mai à Hanoï, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam, également chef de cet organe, a souligné que “comme le combat contre l’épidémie de coronavirus continue dans le monde, le Vietnam est toujours en mode prêt”.

Selon le vice-ministre de la Santé Nguyen Thanh Long, à ce jour, le coronavirus SARS-CoV-2 a infecté plus de 5 millions de personnes dans 215 pays et territoires, dont plus de 325.000 décès. En Asie du Sud-Est, environ 72.600 personnes ont été contaminées, dont près de 2.300 cas mortels.

Au Vietnam, environ 2.000 tests sont effectués chaque jour. Le pays a mené 320.000 tests de dépistage du virus et détecté 234 cas d’infection, dont la plupart étaient des cas importés. Le 21 mai, aucun nouveau cas de contamination n’a été confirmé. Le pays a passé 35 jours consécutifs sans aucun nouveau cas de transmission intracommunautaire. Il reste actuellement 58 cas de COVID-19 en cours de traitement, dont quatre testés négatifs au virus une fois et quatre autres, au moins deux fois.

Le vice-ministre Nguyen Thanh Long a souligné que les systèmes de prévention et de lutte contre le coronavirus du secteur de la santé, de l’armée, des forces de sécurité publique et d’autres organes compétents, étaient toujours actifs et vigilants.

Selon les membres du Comité directeur, les risques demeurent toujours chez les Vietnamiens de retour de l’étranger, les experts et travailleurs étrangers arrivant au Vietnam, les personnes titulaires des visas diplomatiques et de services, les membres d’équipage des vols de passagers et de fret, les marins, les personnes traversant les frontières. Le Comité directeur a demandé au ministère des Transports et des localités de poursuivre une gestion stricte des immigrations. Toute personne entrant au Vietnam doit passer une quarantaine de 14 jours au mininum.

Lors de la réunion, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a ordonné aux systèmes de prévention et de lutte contre le COVID-19 dans leur ensemble de ne pas baisser la garde. -VNA