Le Vietnam cible 300 milliards de dollars d'exportations en 2020

L'objectif de 300 milliards de dollars d'exportations nationales en 2020 sera réalisable si le Vietnam profite bien des opportunités commerciales et de sa stratégie de marché.
Le Vietnam cible 300 milliards de dollars d'exportations en 2020 ảnh 1Le vice-ministre vietnamien de l’Industrie et du Commerce, Trân Tuân Anh. Photo: kinttetrunguong

Hanoi, (VNA) - L'objectif de 300 milliards de dollars d'exportations nationales en 2020 sera réalisable si le Vietnam profite bien de ses opportunités commerciales et de sa stratégie de marché, tout en mettant l’accent sur l’accélération de sa restructuration économique.

C’est ce qu’a souligné le vice-ministre vietnamien de l’Industrie et du Commerce, Trân Tuân Anh, lors d’une récente interview sur la faisabilité de l’objectif national d'exportation fixé dans le projet de développement des marchés d’exportation régionaux d'ici 2020, vision 2030.

Cet objectif a été fixé sur la base de la situation actuelle de l'économie nationale et de la compétitivité du pays sur la scène internationale, a indiqué le vice-ministre vietnamien Trân Tuân Anh.

Concrètement, entre 2001 et 2010, le Vietnam a enregistré une croissance annuelle de ses exportations de 20 à 25%. Ce chiffre s'est maintenu à 17% durant la période 2010 - 2014, dépassant l'objectif annuel fixé par l’Assemblée nationale (AN).

En 2015, le Vietnam table sur une croissance annuelle de 10% de ses exportations et sur une réduction de l'importation excédentaire. Les exportations nationales ont observé une hausse de 9,6% depuis début 2015, de bon augure pour atteindre cet objectif.

Le Vietnam est doté de plusieurs conditions favorables pour le développement de ses exportations : une situation géographique avantageuse, une politique stable, une croissance macro-économique soutenue, une profonde intégration à l’économie mondiale… Particulièrement, les accords de libre-échange conclus entre le Vietnam et ses partenaires serviront de base pour un bel essor économique.

S’agissant des défis  que  le pays devra affronter, Trân Tuân Anh a insisté sur les barrières techniques et commerciales imposées par des marchés potentiels mais exigeants comme les États-Unis, le Canada. Il est donc impératif d’élargir les débouchés d’exportation, mais aussi d’élever la qualité comme la valeur ajoutée des produits vietnamiens, a-t-il recommandé.

De l’avis du vice-ministre Trân Tuân Anh, pour minimiser la dépendance vietnamienne vis-à-vis des marchés d’exportation traditionnels, il faut renforcer l’assistance du gouvernement et des organes compétents en matière de politiques d’exportation, de promotion commerciale dans de nouveaux débouchés, mais aussi renseigner les entreprises domestiques sur les nouvelles opportunités commerciales générées par les accords de libre-échange. –NDEL/VNA

Voir plus