Le porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères, M. Le Hai Binh a souligné que toutes les parties concernées ne devaient pas rendre plus complexe qu'elle ne l'est la situation en Mer Orientale.

Lors d'une conférence de presse périodique du ministère des Affaires étrangères (MAE) donnée le 31 juillet à Hanoi, répondant à la question de correspondants sur le fait que la Chine effectue des manoeuvres dans le Golfe du Bac Bo (Tonkin) du 27 juillet au 1er août, le porte-parole du MAE a déclaré : "Nous estimons que tous les actes des parties en Mer Orientale doivent respecter le droit international, dont la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM 1982), ne pas complexifier la situation et ne pas porter préjudice à la paix, à la stabilité et à la sûreté de la navigation maritime et aérienne dans la région".

"Jusqu'à ce jour, les activités des forces de l'ordre du Vietnam comme de ses pêcheurs en mer se déroulent normalement", a ajouté M. Le Hai Binh.

A la question de savoir si le Vietnam changerait éventuellement de politique à l'égard de la Chine devant l'opinion estimant que le Vietnam dépend de cette dernière, M. Le Hai Binh a souligné :

"Le Vietnam poursuit toujours sa politique extérieure indépendante, autonome, de multilatéralisation et de diversification des relations, et renforce et approfondit sans cesse ses relations avec les pays dans le monde, dont les partenaires. Ses options dans la défense de sa souveraineté maritime ces derniers temps ont été hautement appréciées par la communauté internationale".

A la proposition des Philippines selon laquelle, lors de la conférence des ministres des Affaires étrangères de l'ASEAN (Association des nations de l'Asie du Sud-Est) qui se tiendra prochainement au Myanmar, les pays concernés par les différends en Mer Orientale cessent immédiatement tout acte susceptible d'aggraver la tension, le porte-parole du MAE Le Hai Binh a annoncé que le Vietnam applaudissait toutes les initiatives comme tous les efforts constructifs et contribuait de manière positive au maintien de la paix, de la stabilité, de la sécurité et de la sûreté de la navigation aérienne et maritime dans la région. -VNA