Hanoï (VNA) - Le Vietnam a signé 8 accords bilatéraux sur la prévention et la lutte anti-drogue avec les gouvernements du Cambodge, du Laos, de la Chine, la Russie, du Myanmar, de la Hongrie, de la Thaïlande et des États-Unis.

Des gardes-frontières de la province de Diên Biên arrêtent des transporteurs de drogue dans la zone frontalière de Biên Biên. Photo : Portail électronique de Diên Biên

Le ministère vietnamien de la Sécurité publique recueille actuellement des propositions sur le projet de rapport de bilan sur les 10 ans d’application de la loi sur la prévention et la lutte anti-drogue, en proposant l’élaboration des amendements à la loi sur la prévention et la lutte anti-drogue.

Dans les relations de coopération internationale, le Vietnam a signé 8 accords bilatéraux sur la prévention et la lutte anti-drogue avec le Cambodge, le Laos, la Chine, la Russie, le Myanmar, la Hongrie, la Thaïlande et les États-Unis et 17 accords de coopération dans la prévention et la lutte anti-criminalité avec la majorité des pays dans la région et des partenaires, a fait savoir le ministère de la Sécurité publique.

Hormis la coopération avec des pays voisins, le Vietnam renforce également sa coopération dans ce domaine avec des grands partenaires dans la région et dans le monde, dont la Thaïlande, le Myanmar, les États-Unis, le Japon, la République de Corée, la Russie, l’Australie. Par le biais de ces relations, le Vietnam a profité des ressources des partenaires potentiels, ce contribuant à empêcher le transport de la drogue au Vietnam et du Vietnam vers les pays tiers.

Depuis l’an 2.000, le Vietnam a mobilisé des dizaines de projets étrangers pour financer des tâches de prévention et de lutte anti-drogue au Vietnam, notamment dans la cure de désintoxication, la lutte anti-drogue, dont des projets financés par l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime sont efficacement mis en œuvre au Vietnam et ont obtenu de bons résultats. - NDEL/VNA