H​anoï (VNA) - Situé dans la ville de Hung Yên, à quelque 60 km au sud de Hanoï, le temple Mâu est l'un des lieux de culte les plus importants de la province du même nom. Il fait partie du complexe historique de Phô Hiên qui réunit une centaine de monuments dont certains sont classés au patrimoine national.  

Photo:

Le temple s’étend sur une superficie de 3.000 m² à proximité du fleuve Rouge. Il est dédié au culte de Yang Gui Fei, l’épouse de second rang d’un empereur chinois de la dynastie des Song. Construit en 1279 sous le règne du roi Trân Nhân Tông, il a fait l’objet de plusieurs restaurations.

On accède au temple par un portique à triple entrée dont les voûtes, décorées de magnifiques céramiques datant de la dynastie des Nguyên, portent les inscriptions “La reine Yang de la dynastie des Song” et “La mère la plus lucide du monde”.

Après avoir franchi le portique, les visiteurs découvrent une grande cour dallée avec, au centre, une grande urne à encens. Ils pénètrent ensuite dans la salle des cérémonies à trois travées et dont les angles des huit toitures sont gracieusement relevés et décorés de motifs de dragon. L’autel principal est orné de deux dragons jouant avec la lune, un trait architectural typiquement vietnamien.

Nguyên Thi Liên, une guide locale, explique : «Au centre de la salle des cérémonies est érigée une stèle qui a été réalisée par le  docteur Chu Manh Trinh en 1896 en l’honneur de la déesse Mère. Il y a également une chaise à huit porteurs réalisée sous la dynastie des Lê postérieurs et un palanquin porté par sept personnes, dit palanquin Phoenix.»

Réalisées aux 17e et 18e siècles, les statues de Yang Gui Fei et celles de ses deux servantes trônent fièrement au milieu du sanctuaire situé en arrière.

Le temple présente une collection d’objets et de documents précieux dont 15 décrets royaux datant des dynasties Lê et Nguyên et des sentences parallèles louant la fidélité de Yang Gui Fei. Le temple attire beaucoup de pèlerins venus solliciter la santé, le bonheur ou la prospérité.

Duong Xuân Hung, un touriste de Hai Phong, partage : «Je suis venu ici à plusieurs reprises pour rendre hommage à la déesse Mère. Après les prières, je me sens toujours plus serein.»

La fête du temple Mâu est célébrée entre le 10ème et le 15ème jour du 3ème mois lunaire et attire un grand nombre d’habitants locaux et de touristes.

Dinh Thi Liên, du comité de gestion du temple Mâu, fait savoir : «La fête du temple Mâu s’ouvre le 10ème jour du 3ème mois lunaire. Le 12ème jour de ce mois, on organise la procession de la statue de la déesse dans les rues. Les habitants offrent des fruits et des fleurs en l’honneur de la déesse Mère. Le 13ème jour du 3ème mois lunaire, on ​commémore l’anniversaire de la mort de la déesse. Deux jours plus tard, on repose la statue de la déesse dans son sanctuaire. Le 14ème jour du 7ème mois lunaire est aussi une grande fête du temple. C’est la journée du bain de la statue de la déesse.»

Haut lieu touristique et spirituel de la province de Hung Yên, le temple Mâu accueille toute l’année de nombreux visiteurs mais plus encore lors de la fête du temple, les jours de pleine lune et les premiers jours du mois lunaire. -VOV/VNA