Le secteur du vélo souffre des taxes de l'UE

De nombreux producteurs de vélos du Vietnam et ceux à 100% de capital étranger ont souhaité que l'UE réexamine les taxes antidumping sur les importations de vélos fabriqués au Vietnam afin que leurs activités de production et de commercialisation reviennent à la normale.
De nombreux producteurs de vélos du Vietnam et ceux à 100% de capital étranger ont souhaité que l'UE réexamine les taxes antidumping sur les importations de vélos fabriqués au Vietnam afin que leurs activités de production et de commercialisation reviennent à la normale.


"Tous les investissements ne seront décidés qu'après la suppression de ces taxes. En cas de prorogation, notre entreprise ne pourra continuer son activité au Vietnam", a déclaré Ngô Vinh Hung, directeur de l'entreprise taiwanaise High Ride.


Ce dernier a expliqué qu'avant l'application de ces taxes en 2005, son entreprise a exporté vers le marché de l'Union européenne 500.000 pièces par an pour un chiffre d'affaires de 2,5 millions de dollars. Toutefois, depuis, les exportations de son entreprise ont connu une forte baisse en raison d'une fiscalité devenue trop élevée en raison de l'application des taxes antidumping, ce qui l'a conduit à diminuer sa masse salariale de 500 à 50 personnes.


La situation est semblable pour Asama Yuh Jiun, une entreprises à 100% de capital taiwanais qui auparavant vendait chaque année environ 200.000 unités sur les marchés européen et japonais. Aujourd'hui, 60% de son effectif est en chômage technique.


Une bonne trentaine d'entreprises vietnamiennes, tels que Thông Nhât, Xuân Hoa, Viêt Long ou Sai Gon, sont également lourdement affectées par ces taxes antidumping de l'UE. Ces quatre derniers n'exportent désormais plus que des accessoires et pièces détachées au lieu de vélos comme auparavant, et recherchent activement de nouveaux débouchés en Asie et en Amérique du Sud.


L'UE a appliqué à partir du 14 juillet 2005 une taxe de 34% sur les vélos importés du Vietnam. Ces cinq dernières années, l'ensemble de la production comme de la commercialisation de ce secteur a été lourdement affecté. La production nationale est passée de 2 millions à 200.000 unités par an, et le volume exporté en UE a reculé, passant de 80% du total en 2005 à 15% en 2009.


Selon la décision de l'UE, l'application d'une taxe antidumping arrive au terme le 15 juillet prochain. Toutefois, la Commission (CE) examine cette taxation pour la dernière période afin de décider de sa prorogation, ce suite à une requête en ce sens de l'Association des producteurs de vélos de l'Europe (EBMA). Cette dernière a en effet sollicité une enquête afin de poursuivre l'application de cette taxe pendant cinq années supplémentaires sur ces produits en provenance du Vietnam et de Chine. - AVI

Voir plus