Le Vietnam, un des pays les plus touchés par le changement climatique. Photo : internet

 

Hanoi (VNA) – L’Institut de météorologie et d’hydrologie et de changement climatique (relevant du ministère vietnamien des Ressources naturelles et de l’Environnement) et l’Agence allemande de coopération au développement (GIZ), ont organisé le 30 octobre à Hanoi un séminaire pour faire le bilan du projet des « Mesures d'atténuation appropriées au niveau national » (NAMA) au Vietnam.

Ce projet déployé entre 2014 et 2018 grâce à une aide non remboursable de 4,6 millions d’euros s’inscrit dans le cadre de l’Initiative climatique internationale financée par le ministère fédéral de l'Environnement, de la Protection de la nature et de la Sécurité nucléaire de l’Allemagne. Son objectif vise à renforcer la compétence gestionnaire du ministère vietnamien des Ressources naturelles et de l’Environnement dans la coordination, la consultation pour la mise en œuvre du projet NAMA.

Selon Mme Anna Schreyoegg, conseillère en chef du projet NAMA-GIZ Vietnam, ce projet a réussi à réduire l’émission des gaz à l’effet de serre : à développer des infrastructures de bus respectueux à l’environnement dans de grandes villes, à multiplier des mesures d’utilisation efficace des énergies et des panneaux solaires implantés dans les toits des établissements du secteur de textile-habillement.

Quant au directeur de l’Institut de météorologie et d’hydrologie et de changement climatique, Nguyen Van Thang, il a remarqué qu’au cours de 4 ans de déploiement du projet, de bons résultats ont été enregistrés, notamment l’amélioration de la compétence de négociations en matière de changement climatique, l’assistance à la construction des NDC (Contributions déterminées au niveau national du Vietnam), la mise à jour des NDC et la régulation des activités dans le cadre de l’Initiative du climat global au Vietnam, l’élaboration d’un cadre de supervision des résultats des ministères et secteurs en la matière de changement…

A ce séminaire, des experts environnementaux vietnamiens et étrangers ont discuté du processus prochain du projet NAMA. Ainsi, GIZ va aider le Vietnam à réaliser ses engagements de Paris. -VNA