Le proces de l’ancien president du Comite populaire de Hanoi Nguyen Duc Chung commence aujourd'hui hinh anh 1L'accusé Nguyên Duc Chung. Photo: VNA

Hanoï (VNA) – Le Tribunal populaire de la ville de Hanoi a ouvert le 11 décembre le procès en première instance pour juger l’affaire "d’appropriation de documents secrets d’État" concernant l’affaire Nhât Cuong Technic Co. Le procès se déroule à huis clos.

Les quatre accusés dans cette affaire sont Nguyên Duc Chung, né en 1967, ancien secrétaire adjoint du Comité municipal du Parti, ancien président du Comité populaire de Hanoï ; Pham Quang Dung (né en 1983, ancien cadre du Département de police d’enquête sur la corruption, les crimes économiques et la contrebande (C03) relevant du ministère de la Sécurité publique) ; Nguyên Hoang Trung (né en 1983, chauffeur du président du Comité populaire de Hanoï) ; Nguyên Anh Ngoc (né en 1974, travaillant au bureau de secrétariat et de rédaction, groupe d’assistance du Comité populaire de Hanoï).

Ils sont poursuivis en justice conformément à l’article 337 du Code pénal de 2015.

Huit avocats se sont enregistrés pour défendre ces accusés dont Nguyên Duc Chung en a quatre.

Selon l’acte d’accusation, Nguyên Duc Chung et son épouse, Nguyên Thi Truc Chi Hoa, ont des droits et des obligations liés à l'affaire de Nhât Cuong Technic Co.

Entre juillet 2019 et juin 2020, à la demande de Nguyên Duc Chung, Pham Quang Dung s'est approprié neuf documents pertinents répertoriés comme "secret d'État" et en a remis six à Nguyên Duc Chung. Nguyen Hoang Trung et Nguyên Anh Ngoc, pour leur part, ont participé à l'impression et à la modification de trois des documents secrets. - VNA