Hanoi (VNA) – Le Tribunal militaire de la 7e région militaire a commencé lundi 30 juillet à Hanoi à juger cinq anciens officiers de l’armée et hommes d’affaires pour les infractions survenues dans une compagnie du ministère de la Défense.

Dinh Ngoc Hê et ses complices devant le Tribunal militaire de la 7e région militaire, le 30 juillet à Hanoi. Photo : VNA


Dinh Ngoc Hê (alias Út "trọc") âgé de 47 ans, ancien directeur général adjoint de la compagnie générale Thai Son relevant du ministère de la Défense est accusé d’usage abusif de ses pouvoirs dans l’exercice d’une fonction publique et d’usage de faux documents des organes publics.

Selon l’accusation, de 2011 à 2016, Dinh Ngoc Hê a rapporté malhonnêtement sur les activités de la compagnie par actions, usurpé la fonction, la tâche de servir l’économie de la défense pour solliciter l’attribution des contrats de construction des projets et ouvrages nationaux clés et échapper à la sanction dans une affaire impliquant plus de 20.000 litres d’essence de piètre qualité.

Il a demandé au ministère de la Défense, au ministère de la Sécurité publique d’acheter des voitures avec l’argent propre et les ont fait enregister sous la plaque d’immatriculation militaire ou 80A pour fonctionnaires, et les ont utilisées contrairement aux réglementations de l’Etat relatives à la gestion et à l’utilisation des véhicules de fonction.

Vue du procès en première instance de Dinh Ngoc Hê et ses complices. Photo : VNA

 

Trois de ses complices – Trân Xuân Son, âgé de 32 ans, directeur de la filiale de la Compagnie par actions de développement et d’investissement Thai Son, du ministère de la Défense ; Trân Van Lâm, âgé de 41 ans, ancien directeur général exécutif de la Compagnie par actions d’investissement Thai Son, du ministère de la Défense ; et Bui Van Tiêp, âgé de 61 ans, ancien commandant retraité de la division 367, de l’Armée de défense anti-aérienne et de l’air - sont également accusés d’usage abusif de leurs pouvoirs dans l’exercice d’une fonction publique.

Le dernier prévenu, Phung Danh Tham, âgé de 53 ans, président du conseil d’administration et directeur général de la Compagnie générale Thai Son, du ministère de la Défense, est accusé de manquement aux obligations professionnelles causant de graves conséquences. – VNA