Hanoi, 13 octobre (VNA) - Pour devenir une ville de festivités en relation avec les origines de la nation, Viêt Tri s’est consacrée à l’amélioration de ses infrastructures via des projets d’envergure, dont le parc Van Lang.

Un coin du parc Van Lang, dans la ville de Viêt Tri, province de Phu Tho (Nord). 

 

Situé au cœur de Viêt Tri, le parc Van Lang constitue un trait culturel majeur de cette ville  de la province de Phu Tho (Nord). D’un coût total de 1.170 milliards de dôngs, il couvre près de 120 ha.

La construction a été réalisée en deux périodes, de 2012 à 2015 puis de 2016 à 2020. Ce parc, qui réunit plusieurs symboles de la période de Hùng Vuong (premier roi du Vietnam), a remporté le Prix national d’architecture en  2000 pour son design.

Les ouvrages d’infrastructures techniques tels que le système d’éclairage, le parking, les voies piétonnières au bord du lac… sont achevés.

En plus du parc Van Lang, Viêt Tri injecte aussi des capitaux dans l’amélioration de ses principaux axes routiers.

"C’est la première fois que je visite ce parc. Je ressens une vraie harmonie entre la nature, la verdure et l’eau. Je pense que ce parc constitue un trait culturel original traditionnel de la province de Phu Tho", a affirmé Nguyên Nhât Thanh, un touriste venant de Hanoï.

"Chaque jour, tous les membres de ma famille viennent au parc pour faire de la gymnastique, marcher, respirer l’air pur. Nous, les habitants de la ville, sommes fiers de notre parc, qui attirera certainement dans l’avenir des touristes de tous les coins du Vietnam et même de l’étranger", a confié Nguyên Thi Huyên, qui habite rue Tiên Dung, près du parc.

Encore des ouvrages à accomplir

La 2e phase du projet (2016-2020) est en cours. La province de Phu Tho s’efforce d’accélérer la construction des ouvrages restants tels qu’îlots Tiên Dung - Chu Dông Tu, Mai An Tiêm, des endroits destinés aux représentations artistiques, à la gastronomie, aux jeux…

Viêt Tri compte devenir une ville de festivités en relation avec les origines de la nation. En plus du parc Van Lang, elle injecte aussi des capitaux dans l’amélioration de ses principaux axes routiers. Tout cela contribue à changer radicalement la physionomie de la ville. - CVN/VNA