Véritable écomusée, le parc national de Tràm Chim, dans le district de Tam Nông, province de Dông Thap (Sud) est classé parmi les sites Ramsar des zones humides d'importance internationale.

Cette reconnaissance, la 2.000e du genre, a été communiquée au ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement par le secrétaire général de la Convention de Ramsar, Ananda Tiega, selon le coordinateur de l'Union internationale pour la préservation de la nature (IUCN) Nguyên Duc Tu.

Le parc recouvre plus de 7.500 ha et abrite une faune et une flore très diversifiées. Environ 200 espèces d'oiseaux aquatiques, dont la grue à tête rouge ( grus antigone sharpii ), y trouvent refuge, soit le quart de l'avifaune nationale. En outre, 40 espèces de poissons et 140 variétés de plantes médicinales y sont répertoriées.

Tràm Chim est le 4e site Ramsar du Vietnam après le parc national de Xuân Thuy à Nam Dinh (reconnu en 1988), la zone humide de Bàu Sâu du parc national de Cat Tiên à Dông Nai (2005) et le parc national de Ba Bê à Bac Kan (2011).

Devenu en 1989 le 50e membre de la Convention de Ramsar sur les zones humides, le Vietnam compte environ 10 millions de hectares de zones humides. Outre des sites déjà reconnus, le pays possède encore une bonne vingtaine de sites potentiels. - AVI