Le miracle du tennis vietnamien hinh anh 1Lý Hoàng Nam, nouveau champion d’Asie du Sud-Est de tennis. Photo : CTV/CVN

Hanoï (VNA) - Les 30es Jeux d’Asie du Sud-Est ne pouvaient pas mieux se dérouler pour le tennis vietnamien. Pour la première fois, le pays a remporté l’or, mais aussi deux médailles d’argent et trois de bronze.

Le tennis n’a jamais été la spécialité du Vietnam aux Jeux d’Asie du Sud-Est (SEA Games). Depuis que le Vietnam a intégré les compétitions internationales en 1989, aucun joueur de tennis du pays ne s’était qualifié en finale de cette compétition. La meilleure performance était la médaille de bronze de Lý Hoàng Nam décrochée il y a deux ans en Malaisie, lors de la 29e édition des jeux.

Pourtant, aux SEA Games 30 disputés fin 2019 aux Philippines, la situation s’est nettement améliorée grâce à une génération de sportifs de talent qui a redéfini la carte régionale du tennis.

Une finale entre deux Vietnamiens

En simple messieurs, Daniel Cao Nguyên s’est imposé sans forcer en demi-finale face au Philippin Lim Alberto Jr en deux sets : 6-3 et 6-4. Un résultat somme toute logique, conforme à son statut de tête de série N°1 du tournoi.

Au contraire, son compatriote Lý Hoàng Nam, tête de série N°3, a dû puiser au plus profond de lui-même pour battre l’un des meilleurs tennismen du pays hôte, Jeson Patrombon, en trois sets : 5-7, 6-1 et 6-3 et obtenir son ticket d’entrée pour la finale.

Les deux Vietnamiens se sont affrontés en finale : du jamais vu dans l’histoire nationale. Tout le monde, du staff aux supporters, était heureux car quelque soit le résultat du match, la médaille d’or, événement historique pour le Vietnam, lui était déjà destinée.

La pression du match et sa blessure n’ont pas tétanisé Lý Hoàng Nam qui a fait bien mieux que Daniel Cao Nguyên en deux sets (6-4 et 6-2), devenant le premier Vietnamien à inscrire son nom au palmarès des SEA Games.

"Je n’ai jamais été aussi heureux. En 2019, j’avais subi une blessure au poignet. J’avais dû m’éloigner du terrain pendant plus d’un mois et j’ai encore mal aujourd’hui. C’est pourquoi je n’avais jamais imaginé pouvoir brandir le trophée de ces jeux. En finale, j’étais déterminé à tout donner car il n’y avait plus rien à perdre. C’est pourquoi j’ai surmonté la douleur pour bien jouer, faire de beaux services et gagner", a-t-il conclu en un sourire.

Rampe de lancement pour les Jeux asiatiques

Chez les dames, Savanna Ly Nguyên s’est qualifiée pour la finale en battant en demi-finale l’Indonésienne Priska Madelyn Nugroho en deux sets. Lors du premier, la Vietnamienne a dominé son adversaire avec un score de 6-4. Lors du deuxième, Priska Madelyn Nugroho a jeté l’éponge quand le score était de 3-3 en raison d’une blessure.

Savanna Ly Nguyên s’est arrêtée en finale après sa défaite face à l’Indonésienne Aldila Sutjiadi en deux sets (0-6 et 5-7). Mais selon son entraîneur Truong Quang Vu, c’est une belle surprise de la voir décrocher l’argent.

"Le résultat va bien au-delà de nos espérances, avec une médaille d’argent pour sa première participation. Les SEA Games 30 ont vu la participation de joueuses figurant dans le top 400 mondial et plusieurs joueuses thaïlandaises se sont déjà inscrites dans le Top 20 mondial, ce qui rend l’exploit de Savanna Ly Nguyên d’autant plus remarquable", a-t-il expliqué.

D’après lui, les performances extraordinaires du tennis vietnamien sont le fruit de beaucoup d’années de préparation appuyées par le Département général de l’éducation physique et des sports, la Fédération vietnamienne de tennis (FVT) et d’autres organismes sportifs. "Nos tennismans se sont nettement améliorés sur les plans de la technique et de la condition physique", a-t-il estimé.

Après ces résultats historiques, le tennis vietnamien s’orientera vers les Jeux asiatiques (ASIAD) et Jeux olympiques (JO).

Nguyên Trong Hô, directeur du Département des sports de haut niveau 2 (Département général de l’éducation physique et des sports), a affirmé : "La médaille d’or des SEA Games 30 montre le développement exceptionnel du tennis vietnamien et nous sommes sur la bonne voie. Suite à cette performance, le Département général de l’éducation physique et des sports collaborera avec la FVT dans le recrutement des meilleurs coachs. Il cherchera aussi à offrir des conditions d’entraînement optimales qui permettront aux tennismen ayant participé aux SEA Games 30 d’exploiter au maximum leur potentiel lors des Jeux asiatiques 2022". -CVN/VNA