Hanoi (VNA) – Le gouvernement a promulgué 18 juin 2018 la résolution N°76/NQ-CP sur le travail de prévention et de lutte contre les calamités naturelles.

Ce texte doit viser à élever les capacités, à prévenir et combattre de manière proactive les calamités naturelles, à s’adapter aux changements climatiques et à réduire les pertes en vies humaines et en biens matériels de la population et de l’État.

Il a également pour objectif de créer les conditions de développement durable, à contribuer à assurer la défense et la sécurité nationales et à construire progressivement une communauté et une société en sécurité face aux catastrophes naturelles.

Le Vietnam est un des pays les plus touchés par les fléaux naturels. Photo : VNA

Concrètement, d’ici à 2025, le Vietnam s’efforce de réduire de 30% les pertes humaines s’agissant des sortes de calamités naturelles d’une intensité et d’une ampleur équivalentes à celles survenues au cours de la période 2015-2020.

Il faut également s’assurer que 100% des administrations à tous les niveaux, des organismes, des organisations et des foyers à travers le pays reçoivent suffisamment d’informations sur les calamités naturelles, et que 100% des personnels chargés de la prévention et de la lutte contre les calamités naturelles sont formés et entraînés.

En même temps, le pays doit améliorer la résilience des infrastructures et ouvrages de prévention et de lutte contre les catastrophes naturelles, en particulier les digues, barrages et abris contre les tempêtes.

La résolution demande aussi d’agir de façon proactive pour prévoir, avertir, prévenir et combattre les crues subites, glissements et effondrements de terrain dans les zones à forte densité de population et les zones socio-économiques clés, et de s’assurer que 100% des foyers dans les zones densément peuplées où les catastrophes naturelles sont fréquentes ont un abri sûr.

Elle prévoit plusieurs solutions de mise en œuvre de ces objectifs, notamment l’investissement et le renforcement des capacités et de la résilience des infrastructures, la consolidation et l’amélioration des digues fluviales, digues maritimes, abris pour les bateaux ; la mise en œuvre efficace des projets anti-inondation à Hanoi et Hô Chi Minh-Ville, et des projets du programme cible d’adaptation aux changements climatiques et de croissance verte ; la modernisation et l’automatisation des systèmes d’observation météorologique pour améliorer les prévisions météorologiques.

Au Vietnam, durant ces deux dernières décennies, les catastrophes naturelles ont fait chaque année plus de 400 morts et disparus, causant des dégâts matériels estimés à environ 1 - 1,5% du PIB national. En 2017, les calamités naturelles ont fait 386 morts, provoqué des dégâts d’environ 60.000 milliards de dôngs (2,7 milliards de dollars). –VNA