Patrick Souillot. Photo: miniconcerts.fr

Ho Chi Minh-Ville (VNA) – Un concert intitulé Sérénade sera organisé le 8 octobre au théâtre de Ho Chi Minh-Ville, sous la baguette du célèbre chef d’orchestre français Patrick Souillot, a annoncé mercredi le Théâtre de symphonie et d'opéra-ballet de Ho Chi Minh-Ville.

Le concert présentera aux mélomanes de la mégapole du Sud ​quelques-unes des plus grandes sérénades pour cordes du monde : la Sérénade en ré mineur, op. 44, B.77 pour vents, violoncelle et contrebasse, dite "Grande sérénade" du compositeur tchèque Antonin Dvorak, ​"Crisantemi" de l’Italien Giacomo Puccini, et la "Sérénade pour cordes en ut majeur op. 48" de Piotr Ilitch Tchaïkovski.

La Sérénade (ou Serenata) est, dans son sens le plus commun, une composition ou une représentation musicale en l'honneur de quelqu'un jouée, comme l'origine de son nom l'indique, en soirée.

Dans la forme la plus ancienne, qui survit encore aujourd'hui, la sérénade est une composition jouée afin de séduire une personne, sous ses fenêtres. De telles compositions se retrouvent dès le Moyen Âge jusqu'à la Renaissance. C'est souvent dans ce sens qu'est compris le mot ​"sérénade". Durant l’ère classique et romantique, la sérénade est présente dans les œuvres de beaucoup de compositeurs comme Mozart, Haydn, Beethoven, Dvorak, Tchaikovsky, Edward Elgar, Hector Berlioz, Franz Schubert, Richard Strauss, Jean Sibelius.  

Patrick Souillot est un chef d’orchestre ​de renom mondial. Sa vocation lui a été inspirée par Léonard Bernstein, découvert à la télévision lors de la retransmission d’un concert. Depuis 1989, il est le directeur musical de ​"L’Orchestre" à Grenoble. Il s’est investi particulièrement auprès de ces jeunes musiciens dont il tire le meilleur et auxquels il transmet sa passion. Il a poursuit par ailleurs brillamment sa carrière internationale (London Symphony Orchestra, Opéra d’Ankara, Riga, Dubaï, Kuala Lumpur, Hong Kong, Moscou, Shanghai …). Il est chef invité de presque tous les orchestres célèbres de l’Europe et de l’Asie.

Avec des œuvres magnifiques dirigées de mains de maître, le public devrait en avoir pour son argent. -VNA