Photo : Alibaba
 
Hanoï (VNA) - Grâce à son bon goût et à son prix raisonnable, le café Robusta du Vietnam affirme progressivement sa position sur le marché japonais, menaçant de détrôner le Brésil qui est le plus grand exportateur de café au Japon.

Selon un article publié le 26 mars sur Nikkei Asian Review, lors des 11 premiers mois de l’année 2018, le café vietnamien a représenté 25% du total des importations japonaises de ce produit, contre 27% pour le café brésilien. En particulier, le pays du Soleil-Levant a importé du Vietnam pour l’essentiel du café Robusta, et du café Arabica du Brésil.

En 2017, plus de 88.000 tonnes de café du Vietnam ont été exportées au Japon, soit 10 fois plus qu’en 2007. En 11 mois de 2018, ce chiffre s’est élevé à 94.000 tonnes, 15% en glissement annuel. Sur la même période, une baisse de 7% a été constatée pour le café brésilien.

Au Japon, le café Robusta est utilisée principalement pour fabriquer du café instantané. Avec son goût fort et amer convenant au goût sucré de crème et de sucre, le café instantané à base de café robusta est de plus en plus prisé par les consommateurs japonais, a estimé Ajinomoto AGF, une unité du groupe japonais Ajinomoto.

Actuellement, le prix du café Robusta est de 0,68 dollar/pound (1 pound équivalant à plus de 0,45 kg), soit moins que celui de l’Arabica à 1,03 dollar/pound.

Au Japon, bien que le café Robusta ne puisse pas remplacer l’Arabica, il y a une tendance haussière de la demande d’un café mélangeant Robusta et Arabica afin de réduire le coût du café et de changer le goût, a estimé un représentant de la société japonaise Key Coffee.

Sur cette base, nul doute que les exportations de café vietnamien au Japon poursuivront sur leur lancée ces prochaines années.-CPV/VNA