Le 4e Festival de danse "L’Europe rencontre l’Asie en danse contemporaine" s’est terminé avec succès, le 28 septembre, au Théâtre de la Jeunesse de Hanoi après cinq soirées consécutives riche en créations.

La nuit dernière, les danses "Le corbeau", "La tour des vents" et "7x" ont été jouées et ont reçu un accueil enthousiaste. Un corbeau, signe de malheur, mais aussi signe de vie car il cherche toujours à faire face à n'importe quelle situation. Le vent, entité invisible mais omniprésente. Une personne, devant le changement dans le monde, est déchirée de contradictions internes. Il essaie toujours d'équilibrer ses émotions mais il est en train de s’isoler.

En plus de la virtuosité technique, les trois danses ont également été marquées par l'éclairage scénique unique qui a impressionné les spectateurs, combiné avec une musique appropriée - lente ou puissante, et parfois, passionnée.

Le 4e Festival de danse contemporaine a montré au public hanoien des danses profondément humanistes. Ce festival a aidé les spectateurs à avoir une nouvelle perspective sur la danse contemporaine et leur a procuré des expériences inoubliables.

Organisé par le Théâtre d’opéra-ballet national du Vietnam (VNOB) en coordination avec l’Union européenne des instituts nationaux de la culture (EUNIC) au Vietnam, cette édition a impliqué l’Institut Goethe de Hanoi, la Délégation Wallonie-Bruxelles au Vietnam, le Centre culturel de la France (L’Espace), l’Ambassade de Suède, le Centre d’échanges culturels du Japon, l’ É cole de danse de Hô Chi Minh-Ville, ainsi que nombre de chorégraphes et danseurs allemands, français, japonais, malaisiens, belges et vietnamiens.

Cet événement artistique et culturel est destiné à promouvoir et à valoriser la danse contemporaine au Vietnam et offre une grande passerelle en termes d’échanges entre artistes vietnamiens et européens. - CPV/VNA