Jakarta, 14 mai (VNA) – L'accord de coopération technique (ACT) entre l'ASEAN et le gouvernement japonais a été signé lundi 13 mai à Tokyo par le secrétaire général de l'ASEAN, Lim Jock Hoi, et le ministre japonais des Affaires étrangères, Taro Kono.

Le secrétaire général de l'ASEAN, Lim Jock Hoi (à gauche), et le ministre japonais des Affaires étrangères, Taro Kono, ont signé l'accord de coopération technique entre l'ASEAN et le gouvernement japonais. Photo: Secrétariat de l'ASEAN

Il s’agit du premier accord du genre conclu entre l’ASEAN et un des pays nom membre mais rattaché. Cet accord définit un cadre juridique permettant à l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA) de fournir une assistance directe à l'ASEAN en tant qu'organisation internationale.

La signature de cet accord constitue une avancée importante pour renforcer la coopération entre l'ASEAN et le Japon.

Aux termes de cet accord, la JICA fournira à l’ASEAN des assistances techniques en envoyant des experts ou des missions dans les établissements de cette dernière (incluant le Secrétariat de l’ASEAN et les écoles ou instituts désignés) et en organisant des formations pour les stagiaires de l’ASEAN.

La JICA enverra ses experts et fournira des équipements aux établissements de l’ASEAN, essentiellement dans les domaines d’intérêt de l’ASEAN, tels que la conception institutionnelle et le renforcement de la connectivité.

Cet ACT soutiendra le développement socio-économique de l'ASEAN dans son ensemble et contribuera au renforcement de l’unité  de l’ASEAN, tout comme à la réalisation d'une région Indo-Pacifique libre et ouverte grâce à l’intensification de la connectivité régionale.

L'accord est en vigueur pendant cinq ans à partir du 13 mai 2019. A l’issue de son accomplissement, les deux parties évalueront les résultats pour envisager la possibilité d'une extension. –VNA